Menu
Suivez-nous
Recherche

Nicole Vadori, cheffe mondiale, Environnement, Groupe Banque TD

Par La Rédaction | 4 novembre 2021 | Métiers

Arrivée au Groupe Banque TD en 2013, Nicole Vadori, vice-présidente et responsable de l’environnement, saisit toutes les occasions d’intégrer le développement durable à l’ensemble des pratiques de la banque.

En quoi consiste votre rôle à la TD? 

Au quotidien, mon rôle consiste à trouver le meilleur équilibre entre la durabilité environnementale et la croissance économique, afin de favoriser la transition vers une économie à faibles émissions de carbone. Concrètement, je soutiens différents secteurs d’activité dans l’élaboration de stratégies, d’initiatives et de produits durables. 

Un autre aspect de mon travail réside dans la création de liens avec des organismes environnementaux de premier plan à l’échelle mondiale en vue de lutter conjointement contre les changements climatiques.

Qu’est-ce qui vous a poussé à poursuivre une carrière dans le domaine de l’environnement? 

Enfant, j’ai grandi à la campagne et c’est à cette époque que j’ai vécu ma première crise environnementale majeure : la destruction de la couche d’ozone. J’étais catastrophée par cet enjeu, et j’ai longtemps réfléchi aux conséquences dévastatrices que peuvent entrainer les gestes humains. D’un autre côté, j’étais fascinée de voir des gens des quatre coins du monde se mobiliser pour réfléchir collectivement à une solution. 

Quelques années plus tard, j’ai entrepris des études en génie chimique et j’ai travaillé dans un cabinet-conseils en environnement avant de me joindre à la TD. J’ai toujours souhaité occuper des postes qui me permettraient d’opérer des changements majeurs mais, avec ma formation d’ingénieure, jamais je n’aurais cru travailler dans une grande banque! 

Selon vous, quel rôle doivent jouer les institutions financières comme la TD en matière d’environnement et de changements climatiques?

À la TD, nous reconnaissons que les changements climatiques sont un enjeu aussi bien environnemental que social et économique, et nous voulons faire partie de la solution. En 2020, la TD s’est engagée à l’égard d’un plan d’action mondial sur les changements climatiques qui comprend une cible visant à atteindre des émissions de gaz à effet de serre (GES) nettes nulles pour ses activités d’exploitation et de financement d’ici à 2050, conformément aux principes de l’Accord de Paris. Nous avons été la première banque au Canada à prendre un tel engagement. Nous cherchons continuellement des occasions d’adapter nos opérations et nos activités commerciales à une économie à faibles émissions de carbone. En plus, nous apportons notre aide de différentes façons, notamment en offrant un soutien philanthropique à différentes causes environnementales. Et nous investissons dans la revitalisation d’espaces verts, ce qui contribue à créer des collectivités résilientes et génère des bénéfices sur la qualité de vie et le bien-être.  

Quelles leçons à l’égard de l’environnement peut-on tirer de la pandémie? 

La Covid-19 a certainement transformé notre lien avec la nature. Elle nous a fait réaliser le rôle vital que jouent les espaces verts sur notre santé mentale et physique. La crise sanitaire nous a également démontré, une fois de plus, que la façon dont nous traitons la planète et que nous utilisons ses ressources a une incidence significative sur l’environnement, mais également sur notre futur. Plus que jamais, nous devons nous mobiliser afin de créer un avenir durable et inclusif pour tous.

La rédaction de cet article a été financée par le Groupe Banque TD.


Publicité

Infolettre

Envoyée tous les jeudis.

Inscrivez-vous.

Suivez l’actualité de l’économie positive et engagée.

Ce projet a été rendu possible en partie grâce au gouvernement du Canada.

Publicité

Événements

Nos prochaines activités.

07
Déc.
Voir tous les événements