Menu
Suivez-nous
Recherche

Diversité: faciliter les rencontres entre employeurs et Autochtones

Par La Rédaction | 21 septembre 2021 | Formations

Les entreprises ont beaucoup à gagner à recruter des personnes autochtones. Elles doivent pour cela acquérir certaines compétences.

L’actualité autochtone a été particulièrement dramatique ces derniers mois, entre la mort de Joyce Echaquan et les découvertes macabres dans plusieurs anciens pensionnats. Elle pourrait toutefois constituer un contexte propice à une meilleure compréhension mutuelle entre les populations autochtones et non autochtones. «Ces tragédies, qui suscitent beaucoup d’intérêt, constituent une occasion d’éduquer, de changer le regard que l’on porte sur ces communautés. Et c’est ce qui est en train d’arriver: beaucoup d’Autochtones me disent sentir le soutien des Québécois», indique Sophie Mathers, consultante en développement de carrière en contexte autochtone, qui interviendra lors d’une conférence sur le thème S’engager dans l’embauche des communautés autochtones, qu’organise Intégration Jeunesse du Québec le 28 septembre.

«On parle beaucoup de réconciliation entre les communautés autochtones et non autochtones; or cela fait longtemps que j’y travaille et je cherche donc toujours à partager ce que j’ai appris sur le terrain. Mon souhait est de créer des ponts entre employeurs et Autochtones.» L’objectif de l’événement est en effet d’aider les dirigeant.es d’entreprises à mieux comprendre les réalités autochtones et de leur fournir certains outils-clés pour faciliter l’embauche d’employé.es autochtones. Une approche qui, en contexte de grande pénurie de main-d’oeuvre, permet aux entreprises d’atteindre leurs objectifs de recrutement, tout en apportant plus de diversité à leurs équipes.

«Les employeurs verront que les personnes issues des communautés autochtones sont souvent calmes et pleines d’humour. Ces employé.es se montrent souvent très rassembleurs et porteurs de solutions lorsque l’équipe fait face à un problème», souligne Sophie Mathers.

Les entreprises doivent toutefois prendre quelques mesures afin d’aider ces employé.es à s’intégrer dans un milieu de travail à majorité non-autochtone. «Les employeurs doivent s’assurer de la sécurisation culturelle dans leur milieu de travail. La personne autochtone ne doit pas se sentir jugée ou marginalisée par ses collègues. C’est la responsabilité de l’employeur de créer un contexte de travail respectueux et ouvert.»

Et malgré toute sa bonne foi, un employeur peut faire preuve de maladresse. Par exemple, en comparant les réalités des personnes autochtones à celles issues de l’immigration. «S’il peut y avoir quelques similitudes, en matière d’adaptations culturelles que cela implique pour l’employeur par exemple, il y a surtout de grandes différences: ces populations étaient ici avant nous, on les a placées dans des communautés, et elles demeurent encore aujourd’hui soumises à la Loi sur les Indiens. Plus que de compétences à acquérir par l’employeur, je parlerais donc plutôt d’attitude: un.e employé.e autochtone va se sentir bien avec un employeur ouvert, intéressé et qui respecte les différences.»

Sophie Mathers rappelle en outre qu’il existe de nombreuses ressources auxquelles les entreprises peuvent se référer, telles que les Centres d’amitié autochtones, afin d’y trouver du soutien dans le cas par exemple d’un employé qui ne se présente pas au travail ou qui parle très peu. «Les employeurs peuvent y trouver des alliés: les intervenants autochtones peuvent rencontrer l’employé et faciliter la communication. En tant qu’employeur, il faut oser aller vers ces ressources qui cherchent à créer ces ponts.»

La conférence S’engager dans l’embauche des communautés autochtones, organisée par Intégration Jeunesse du Québec, se tiendra en ligne le 28 septembre. Pour s’inscrire, gratuitement, cliquer ici.

La publication de cet article a été financée par Intégration Jeunesse du Québec.


Publicité

Infolettre

Envoyée tous les jeudis.

Inscrivez-vous.

Suivez l’actualité de l’économie positive et engagée.

Ce projet a été rendu possible en partie grâce au gouvernement du Canada.

Publicité

Événements

Nos prochaines activités.

19
Oct.
16
Nov.
07
Déc.
Voir tous les événements