En vue de donner une seconde vie aux déchets repêchés dans les océans, une entreprise hollandaise veut construire des routes à base de plastique recyclé. Une première mondiale.

Nommé PlasticRoad, le projet vise à développer une nouvelle approche de la route, en fabricant celle-ci à partir de déchets de plastique récupérés. L’idée de la société néerlandaise VolkerWessels, spécialisée dans les travaux urbains et routiers, est de réaliser des blocs préfabriqués de plastique recyclé et de les emboîter en usine pour créer des portions de route qui seront ensuite assemblées sur le chantier, à l’image des jeux de construction Lego. L’objectif de cette initiative est double : recycler l’énorme quantité de plastiques qui polluent les océans, tout en réduisant les coûts économiques et environnementaux de la construction des routes, aujourd’hui basée sur des dérivés d’hydrocarbures.

Lire aussi : Adidas lance ses chaussures faites de plastique récupéré des océans

 

 

Parmi les avantages que représenteraient ces routes d’un nouveau genre, Rolf Mars, l’un des responsables de ce projet, explique que la matière plastique facilite aussi bien la construction des routes que leur usage au quotidien et leur maintenance. « Lorsque qu’une portion de route sera abîmée, il faudra beaucoup moins de temps pour la changer, ce qui réduira d’autant les conséquences sur la circulation », avance-t-il. De plusieurs mois de travaux, le chantier de construction passerait, selon lui, à quelques semaines. Enfin, à l’usage, les routes seraient également plus résistantes et plus solides: ainsi, une route fabriquée en plastique recyclée pourrait résister à des températures comprises entre -40 et 80 degrés et afficherait une durée de vie trois fois supérieure à celle d’une route traditionnelle (soit près de 50 ans).

Lire aussi : Une route solaire bientôt mise en marché en France

-hr2

La première PlasticRoad pourrait en fait être une piste cyclable, qui devrait voir le jour à Rotterdam.

PlasticRoad, dont le concept a été dévoilé en juillet 2015, amorce en 2017 les prochaines étapes de son développement : construire de nouveaux prototypes et effectuer des tests dans de multiples conditions météorologiques. La ville de Rotterdam, qui avait reçu le prix de la meilleure ville d’Europe en matière de développement urbain en 2014, a été la première à faire part de son grand intérêt pour ce projet de routes en plastique 100% recyclé: la municipalité envisage construire une première route en plastique qui sera en fait une piste cyclable.

sur le même sujet

  • infolettre

    Envoyée tous les jeudis