Menu
Suivez-nous
Recherche

Vers une gestion améliorée des plastiques

Par La Rédaction | 19 octobre 2020 | Entreprise

Entre les interdictions visant certains produits et les initiatives d’économie circulaire, le portrait des plastiques, à usage unique notamment, est en transformation.

L’année 2021 signera-t-elle la fin au Canada des pailles et autres contenants de plastique pour emporter? C’est en tout cas le signal qu’a envoyé le gouvernement du Canada en annonçant il y a quelques jours les prochaines étapes de son plan pour atteindre l’objectif de zéro déchet de plastique d’ici à 2030. Le gouvernement y présente notamment trois grands chantiers en vue de réduire les déchets et prévenir la pollution que génèrent certains déchets plastiques. Le premier de ces chantiers: interdire ou restreindre certains plastiques à usage unique d’ici à la fin de 2021 (sacs d’emplette, pailles, bâtonnets à mélanger, ustensiles et autres contenants pour emporter jugés difficiles à recycler). Les deux autres visent à établir des normes de rendement et des exigences en matière de contenu recyclé; et à assurer la responsabilité en fin de vie par le biais de la responsabilité élargie des producteurs. Le gouvernement du Canada recueille actuellement les commentaires des citoyens et des organisations impliquées dans la gestion et l’utilisation du plastique dans le cadre d’une consultation qui se tient jusqu’au 9 décembre.

Cette récente annonce s’inscrit dans une mouvance qui voit se multiplier les initiatives visant à améliorer la gestion des plastiques dans une perspective d’économie circulaire. Au niveau provincial comme au fédéral, les gouvernements oeuvrent à divers projets et stratégies visant à encadrer ce changement, et à moderniser les systèmes en place. Éco Entreprises Québec (EEQ) s’est dotée d’une feuille de route sur les plastiques, et entend contribuer à ce mouvement. «Les plastiques n’ont pas une bonne cote auprès du public. Utilisés dans des emballages allégés, ils contribuent pourtant à protéger les produits et à en augmenter la durée de vie. Il faut bien sûr en réduire l’utilisation au strict nécessaire, mais ils demeureront utiles… et utilisés. Il est donc impératif de rehausser le niveau de recyclage des emballages et de nombreuses initiatives sont en cours pour remédier aux lacunes actuelles. La performance du système de collecte sélective relève d’enjeux systémiques qui vont nécessiter une forte coordination entre tous les acteurs de la société», souligne Normand Gadoury, Directeur développement des marchés et technologies de tri chez EEQ. 

Les entreprises se mobilisent elles aussi, notamment par le biais d’engagement corporatifs visant une plus grande recyclabilité de leurs emballages, et l’utilisation de contenu recyclé dans ceux-ci. Certains modèles collaboratifs innovants voient aussi le jour tel le Groupe d’Action Plastiques Circulaires (GAPC) co-fondé par Keurig Dr Pepper Canada, Danone, TC Transcontinental, Cascades, Dyne-a-Pak et l’ACIC. «Cette initiative est née d’une volonté commune des co-fondateurs d’utiliser plus de plastique recyclé post-consommation dans leurs produits et emballages, et de pouvoir s’approvisionner localement en matières plastiques recyclées de qualité. Nous souhaitons donc à travers cette initiative améliorer le recyclage des plastiques au Québec et au Canada pour aider à bâtir une économie circulaire», explique Cynthia Shanks, Directrice développement durable et communications chez KDP Canada. 


Le contexte canadien et québécois entourant la gestion des plastiques ainsi que les progrès réalisés en matière de plastique circulaire par le GAPC seront abordés jeudi 29 octobre à 10h00 dans le cadre du Forum Plastique qui se tient en ligne du 26 au 29 octobre. Détails et inscriptions. 

Photo de une: Layne Harris


Publicité

Infolettre

Envoyée tous les jeudis.

Inscrivez-vous.

Suivez l’actualité de l’économie positive et engagée.

Publicité

Événements

Nos prochaines activités.

14
Jan.

Programme de certification en Impact social

Positionner l’impact sociétal au cœur de sa stratégie d’affaires

26
Jan.
16
Fév.

Entrepreneuriat à impact

Stimuler le mouvement de l’innovation sociale

Voir tous les événements