Menu
Suivez-nous
Recherche

Plastiques recyclés: la chaine d’approvisionnement québécoise se fortifie

Par Marie Allimann | 20 octobre 2020 | Entreprise

Alors que les plastiques recyclés constituent un choix environnemental que font nombre d’entreprises et de consommateurs, l’industrie s’attelle à optimiser les étapes préalables de collecte et de transformation de la matière.

L’économie circulaire du plastique souple, TC Transcontinental en fait son affaire. Cette compagnie spécialisée dans l’impression et les emballages souples est en effet signataire de l’Engagement mondial de la nouvelle économie des plastiques initié par la Fondation Ellen MacArthur. Elle s’est ainsi engagée à ce que son portefeuille de produits soit exclusivement composé d’emballages plastiques réutilisables, recyclables ou compostables d’ici cinq ans, en plus d’atteindre un taux d’utilisation moyen, en poids, de 10% de matières recyclées postconsommation dans tous ses emballages plastiques, soit près de 16000 tonnes de déchets plastiques détournés de l’enfouissement. Pour y parvenir, l’entreprise mettait sur pied le groupe Recyclage il y a quelques mois pour développer une démarche d’intégration verticale du recyclage des plastiques dans sa chaîne de production d’emballages. 

« Lobjectif est de s’assurer d’un approvisionnement stable en résine recyclée en utilisant nos propres déchets, ceux de clients et partenaires, ou ceux des centres de tri », explique Charles David Mathieu-Poulin, conseiller principal en économie circulaire chez TC Transcontinental. L’idée est d’utiliser notamment les déchets de sources industrielle et commerciale : film thermorétractable pour emballer les caisses d’eau ou de boissons, sacs d’épicerie, sacs de protection des journaux et autres emballages souples comme des sacs pour légumes et de pain. Sont également visés les plastiques agricoles, à l’instar du plastique de culture de canneberges qui compose d’ailleurs déjà les Publisacs. D’autres plastiques destinés par exemple à la culture de banane et fabriqués dans les usines latino-américaines de la compagnie offrent aussi un potentiel de recyclage. 

La présence de contaminants reste toutefois un défi: la plupart des plastiques collectés sont en effet contaminés. TC Transcontinental mène donc actuellement plusieurs tests en collaboration avec différents partenaires pour remédier à ce problème. La contamination touche particulièrement les déchets de plastique souple issus des centres de tri. « Le manque de débouchés explique pourquoi leur tri nest pas optimisé. Une forte contamination peut par exemple mener à un arrêt de nos machines dans le processus de déchiquetage et nettoyage des plastiques, mais entraine aussi un coût important de gestion des matières non désirées. » 

TC Transcontinental a d’ores et déjà commencé ses activités de recyclage à Montréal à la suite de l’acquisition d’équipements en juin dernier. En pratique, le processus de traitement commence par le déchiquetage des déchets qui subissent ensuite un double lavage, puis une extrusion pour obtenir une résine de plastique recyclée. Celle-ci est ensuite transformée dans ses propres usines en un film plastique destiné à la fabrication des produits finis d’emballage souple. 

« Toute cette démarche nous permet de créer un centre dexpertise en économie circulaire du plastique à Montréal», indique Charles David Mathieu-Poulin. L’ambition est de développer les partenariats pour accélérer la recherche sur des solutions innovantes. L’un des objectifs vise à produire une résine approuvée pour l’utilisation alimentaire et ainsi fabriquer des emballages alimentaires en plastique souple recyclé.  Mais au-delà des progrès techniques, il s’agit aussi de changer la perception sur les emballages en plastique recyclé. « C’est un réel défi technique d’obtenir une résine recyclée qui a exactement les mêmes propriétés et apparence qu’une résine vierge. Nous aidons donc nos clients à faire les meilleurs choix durables selon leurs besoins et les attentes de leurs consommateurs.»  


Charles David Mathieu-Poulin sera notre invité mercredi 28 octobre à 14h00 dans le cadre du Forum Plastique, qui se tiendra en ligne du 26 au 29 octobre. Détails et inscriptions.


Publicité

Infolettre

Envoyée tous les jeudis.

Inscrivez-vous.

Suivez l’actualité de l’économie positive et engagée.

Publicité

Événements

Nos prochaines activités.

14
Jan.

Programme de certification en Impact social

Positionner l’impact sociétal au cœur de sa stratégie d’affaires

26
Jan.
16
Fév.

Entrepreneuriat à impact

Stimuler le mouvement de l’innovation sociale

Voir tous les événements