Menu
Suivez-nous
Recherche

La Ville de Québec adopte les Objectifs de l’ONU

Par Marie Allimann | 24 août 2021 | Ville

Sa récente Stratégie de développement durable 2030 s’appuie sur les 17 Objectifs de développement durable.

La Ville de Québec a dévoilé au début de l’été sa Stratégie de développement durable 2030, une stratégie destinée à adapter sur son territoire les 17 Objectifs de développement durable (ODD) de l’Organisation des Nations unies. Une manière pour la Ville de se doter d’un cadre commun en vue de répondre aux défis économiques, sociaux et environnementaux qui touchent aussi bien les emplois, les aménagements urbains, la qualité de vie de la population ou la gestion des matières résiduelles. Son ambition : amener tous les services municipaux à évaluer leurs nouveaux projets en fonction de ces ODD. 

Développée en collaboration avec la Chaire en éco-conseil de l’Université du Québec à Chicoutimi, cette stratégie s’articule autour de cinq défis collectifs définis en fonction des initiatives relevant des ODD : la cohésion sociale, la santé globale, la décarbonisation, la résilience et la transition. La stratégie de développement durable vise au total 107 cibles. Elle comprend notamment un Plan de transition et d’action climatique 2021-2025 qui assurera la mise en œuvre de la décarbonisation, par le développement du transport actif et de la sobriété énergétique des bâtiments par exemple.  

On s’y inspire aussi de l’ODD 11, consacré aux villes et communautés durables, pour établir les bases d’un réseau structurant de transport en commun qui contribuera à la décarbonation, et pour développer des écoquartiers urbains à proximité des milieux de travail et des activités sociales. La stratégie prévoit également d’agir contre la pauvreté sur la base du premier ODD via la Vision de l’habitation 2020-2030 adoptée par la Ville de Québec. On prévoit en particulier d’intensifier au cours des 5 prochaines années l’aménagement de logements sociaux et communautaires, notamment pour les jeunes, les aînés et les personnes itinérantes. Québec s’inspire également de l’ODD 12 sur la consommation et la production responsables: elle prévoit en ce sens développer les infrastructures de traitement des matières résiduelles grâce par exemple à un centre de biométhanisation qui contribuera à une cible de 82% de matières résiduelles valorisées d’ici à 2028. 

Comment les autres municipalités peuvent-elles, elles aussi, utiliser les ODD dans l’élaboration de leurs stratégies? À la Ville de Québec, on recommande d’avoir une vision globale de tous les enjeux qui touchent aux objectifs de développement durable et de procéder au préalable à un diagnostic organisationnel pour évaluer le niveau de performance de l’organisation municipale au regard de ces objectifs. Et surtout d’élaborer une telle stratégie en collaboration avec les parties prenantes – employés de la municipalité, citoyens, commerces et industries… – à travers une consultation publique. Il est en effet essentiel de susciter une forte adhésion pour réussir collectivement la mise en œuvre d’une telle vision.  


Cet article fait partie d’une série dédiée aux Objectifs de développement durable de l’ONU, dont le Canada est signataire, et à la façon dont les organisations québécoises peuvent les utiliser dans leurs propres stratégies d’impact sociétal.

Photo de une: Livia Widjaja


Publicité

Infolettre

Envoyée tous les jeudis.

Inscrivez-vous.

Suivez l’actualité de l’économie positive et engagée.

Publicité

Événements

Nos prochaines activités.

19
Oct.
16
Nov.
07
Déc.
Voir tous les événements