Menu
Suivez-nous
Recherche

Florence Roy-Allard, au coeur de la lutte contre l’insécurité alimentaire

Par Marie Allimann | 14 décembre 2020 | Métiers

Son mandat: faciliter les collaborations entre les divers acteurs de l’industrie agro-alimentaire pour venir en aide aux plus démunis.

Florence Roy-Allard est directrice du volet Nourrir à La Tablée des chefs, un organisme qui lutte contre l’insécurité alimentaire. Elle chapeaute à ce titre plusieurs programmes au bénéfice des banques alimentaires : le programme de récupération des surplus alimentaires dans le milieu de la restauration et celui de la Semaine des écoles hôtelières durant laquelle ces établissements préparent des repas à base de surplus alimentaires. Depuis le début de la crise sanitaire, Florence Roy-Allard prend également en charge un nouveau programme, Les cuisines solidaires, pour répondre aux besoins urgents des banques alimentaires grâce à la mobilisation et au soutien des restaurateurs pour cuisiner des repas. 

« J’ai commencé mon poste en février dernier, et on peut dire que j’ai eu une introduction au métier assez mouvementée avec la crise de la Covid! L’essentiel de nos énergies s’est concentré sur le programme Les cuisines solidaires: nous avons produit près de deux millions de repas d’avril à septembre», explique-t-elle. Faire le lien entre les équipes et les partenaires pour trouver les denrées en surplus, s’assurer de leur transport, de leur entreposage et de leur préparation, autant d’actions que Florence Roy-Allard gère à travers son équipe qu’elle rencontre matin et soir. «Nous avons eu des semaines où l’on produisait près de 200 000 repas! Il faut donc réagir rapidement face aux différents enjeux et être en mode solution notamment pour s’assurer que les restaurateurs restent mobilisés.» Et ce mode solution amène son lot de satisfactions. Notamment celle de pouvoir mieux gérer la distribution des repas auprès des banques alimentaires lorsque le volume des donations de denrées augmente brusquement. «Nous y sommes parvenus grâce à un nouveau partenariat avec l’entreprise Congebec qui met à notre disposition deux entrepôts capables de congeler 100 000 repas à la fois.» 

Diplômée d’un baccalauréat en anthropologie, Florence Roy-Allard acquiert sa première expérience professionnelle dans un centre d’étude et de recherche sur les peuples autochtones au Mexique. Elle y découvre par hasard l’offre d’emploi de la Tablée des chefs pour un poste de coordinatrice régionale sur place. Elle est engagée. «J’ai toujours eu besoin de m’impliquer bénévolement pour la communauté, j’ai donc tout fait pour avoir ce poste, c’est tout ce que je cherchais : l’impact social, l’implication dans des projets mobilisateurs, etc.» Florence revient quatre ans plus tard au Québec où elle occupe le poste de coordonnatrice au volet Nourrir, avant d’en assumer la direction en 2020. 

« Il faut dans ce métier trouver un équilibre entre les priorités et les besoins de son équipe et donc ne jamais laisser un problème non résolu. Cela demande beaucoup d’écoute et d’empathie par rapport aux situations que tout le monde vit, surtout en cette période de crise.» Et à tous ceux qui se lancent dans la vie professionnelle, Florence Roy-Allard conseille avant tout de rester en phase avec ses valeurs : «C’est ce qui t’amène à faire un métier que tu aimes et à bien le faire.» 


Publicité

Infolettre

Envoyée tous les jeudis.

Inscrivez-vous.

Suivez l’actualité de l’économie positive et engagée.

Ce projet a été rendu possible en partie grâce au gouvernement du Canada.

Publicité

Publicité

Événements

Nos prochaines activités.

31
Août.

Conférence - Finance durable

Les leviers de l’innovation à impact

14
Sep.

Conférence - Alimentation

Les nouveaux écosystèmes alimentaires

19
Oct.
Voir tous les événements