Menu
Suivez-nous
Recherche

Dianne Maltais, conseillère principale en innovation et en finance solidaire

Par Marie Allimann | 8 juin 2020 | Métiers

Quand une carrière en finance s’arrime aussi à des objectifs d’impacts sociétaux.

Soutenir le développement de l’économie sociale, voilà la mission de Dianne Maltais, conseillère principale en innovation et en finance solidaire auprès de la Caisse d’économie solidaire Desjardins. Car au-delà des services d’épargne et de crédit, cette coopérative financière conseille et accompagne les coopératives et OBNL d’économie sociale dans leurs projets, que ce soit pour promouvoir des initiatives éducatives ou culturelles, préserver l’environnement, construire des logements sociaux ou offrir des services de santé et bien-être.

«C’est le sens même de la mission de la Caisse solidaire : répondre aux besoins de nos membres qui répondent eux-mêmes aux besoins de la collectivité, indique Diane Maltais. J’occupe un poste de veille, de vigie et de liaison avec la collectivité. Ma fonction est donc d’apporter des réponses aux demandes d’entreprises qui ne sont pas directement liées aux sphères usuelles d’une banque – financement, épargne et opérations –, mais aussi de répondre à des problématiques existantes en créant de nouveaux produits.» C’est le cas de la Garantie solidaire par exemple, un outil financier qui permet à des projets à impact social d’obtenir un complément de financement sans lequel ils ne pourraient se développer.

«Il y a des nouveautés constantes et beaucoup d’inspiration dans ce milieu où les gens veulent innover pour répondre aux besoins.» C’est pourquoi les taches de Dianne Maltais se succèdent sans se ressembler, que ce soit pour guider les entreprises vers les partenaires financiers, philanthropiques ou de développement du réseau de l’économie sociale, participer à des conférences, être membre d’un jury ou développer des partenariats et des alliances stratégiques. «Nous sommes par exemple en train de développer avec une fédération un modèle d’optimisation de l’épargne qui pourrait servir à d’autres organisations et leur permettre ainsi d’avoir plus de revenus.»

Avoir la chance de faire la différence, c’est justement ce qui anime Dianne Maltais. «C’est se lever le matin et se dire qu’on peut jouer un rôle en participant à l’équité, à la cohérence aux niveaux social et environnemental.» Le parcours académique de Dianne Maltais est d’ailleurs en phase avec ses valeurs : diplômée en philosophie et en sciences sociales spécialisées dans l’étude des femmes, elle a complété ses études par un certificat en administration des affaires. «Je travaille à ce poste depuis 9 ans. En 25 ans de carrière, dont vingt à la Caisse, j’ai toujours évolué dans le monde de l’économie sociale que ce soit dans la direction d’organismes communautaires, d’intervention sociale ou culturelle. L’action collective fait partie de mes valeurs, elle me motive. »

Et pour mener à bien cette mission, les qualités humaines sont particulièrement utiles. «Il faut avoir une volonté d’innovation, de sortir du cadre, d’accepter avec beaucoup de souplesse des propositions qui viennent d’ailleurs, et d’avoir la vision du pourquoi pour pouvoir trouver des solutions. Ce qui importe avant tout, et c’est le conseil que je donnerais à une personne qui souhaite exercer ce métier, c’est d’exercer nos qualités personnelles en interaction avec les autres, autrement dit d’être volontaire, vouloir projeter sa vision et accueillir celle des autres dans une stratégie concertée.»


Infolettre

Envoyée tous les jeudis.

Inscrivez-vous.

Suivez l’actualité de l’économie positive et engagée.

Ce projet a été rendu possible en partie grâce au gouvernement du Canada.

Événements

Nos prochaines activités.

14
Sep.

Forum Novae – Alimentation

Du 14 au 17 septembre : relevez les grands enjeux alimentaires de notre époque.

Voir tous les événements