Menu
Suivez-nous
Recherche

Quand nos restaurants connectent consommateurs et petits producteurs

Par Marie Allimann | 29 avril 2020 | Ça va bien aller

Pour stimuler l’achat local, des restaurants se transforment en lieux de distribution pour les petits producteurs d’ici.

Champignons sauvages, poissons du Bas-Saint-Laurent, verjus, œufs de cannes, farine aux grains ancestraux, magrets de canard et autres produits maraîchers, la nouvelle plateforme Arrivage.club permet aux consommateurs de se faire livrer à proximité de chez eux des produits locaux de qualité prisés des meilleurs chefs du pays.

Cette initiative, dont l’origine est directement liée au contexte de la pandémie du Covid-19, vient d’être lancée par Arrivage, plateforme qui jusque récemment se concentrait dans la mise en relations des petits producteurs avec les restaurateurs et épiceries québécois. Cette entreprise B2B, qui s’ouvre dorénavant aux relations directes avec les consommateurs, adapte donc son modèle d’affaires aux besoins actuels des producteurs locaux.

«On s’est demandé ce qu’on pouvait faire pour les aider, sachant que ce sont les premiers à être touchés par la crise actuelle et qu’on dépend d’eux pour les mois à venir, indique Thibault Renouf, fondateur d’Arrivage. Il est important, plus que jamais, de maintenir le travail de ces petites fermes et des petits producteurs, l’autonomie alimentaire du Québec dépend beaucoup d’eux.»

Fruits et légumes directement du producteur, à récupérer auprès d’un restaurant de votre quartier.

Concrètement, Arrivage.club assure aux producteurs 80% du revenu des commandes, un montant perçu le jour même de la livraison. La plateforme permet aux consommateurs de commander et payer directement en ligne des boites de produits à prix fixes, livrées à une date déterminée dans les restaurants-participants. «Chaque restaurant devient une micro-boutique où les commandes préparées et livrées par les producteurs eux-mêmes ne requièrent quasiment aucune manipulation avant leur remise aux clients.» Les restaurateurs perçoivent en contrepartie une commission de 10% des commandes passant par leur établissement. De plus, cette collaboration leur offre une occasion supplémentaire de rester engagés auprès de leur voisinage, voire d’attirer une nouvelle clientèle grâce à la rotation des offres de produits au fil de semaines d’un restaurant à un autre.


Lire aussi : (Re)mettre les produits locaux dans nos assiettes


Lancé ce mois-ci, ce projet a d’emblée séduit les producteurs. «Ils sont tellement nombreux à être intéressés que la question se pose de savoir comment nous allons trouver suffisamment de points de chute et la manière dont nous allons absorber la surcharge de travail!» Après une première phase de test, l’idée est maintenant de proposer progressivement de nouveaux producteurs et de nouveaux lieux de collecte. «L’automatisation nous permet de traiter de gros volumes rapidement. Notre but est de couvrir toutes les régions du Québec, et nous pensons avoir une cinquantaine de points de chute dans quelques semaines.» Entre temps, Arrivage proposera également des boites de produits en libre-service dans des lieux publics grâce à des casiers connectés qui permettront aux clients de retirer leurs commandes de manière sécuritaire.

Quant à l’après-crise, tout reste ouvert pour Thibault Renouf. «On se laisse la liberté de décider plus tard, mais on peut imaginer un modèle où le producteur vient livrer les restaurants et les voisins de ces restaurants.» Une chose reste certaine: «Il faut créer des opportunités pour favoriser les produits locaux, et cela passe par un meilleur soutien des petits agriculteurs et petits producteurs; ce sont eux qui permettront à l’humanité de se nourrir pour encore longtemps.»


Photo de une : Le restaurant montréalais Grumman 78 fait partie des points de chute d’Arrivage.club.


Infolettre

Envoyée tous les jeudis.

Inscrivez-vous.

Suivez l’actualité de l’économie positive et engagée.

Événements

Nos prochaines activités.

14
Sep.

Forum Novae – Alimentation

Du 14 au 17 septembre : relevez les grands enjeux alimentaires de notre époque.

26
Oct.

Forum Novae – Plastique

Du 26 au 29 octobre : adoptez les nouvelles solutions plastiques.

Voir tous les événements