Menu
Suivez-nous
Recherche

Le vélo électrique, nouvel atout du cocktail transport des employeurs

Par La Rédaction | 3 novembre 2021 | Entreprise

Alors que la Ville de Trois-Rivières et l’Université de Montréal participent à Vélovolt, les initiateurs de ce projet-pilote présenteront les avancées de ce mode de transport lors de la Conférence Novae – Mobilité, le 16 novembre.

Alors que les transports représentent près de la moitié des émissions de gaz à effet de serre du Québec, comment amener les citoyens à se détourner de l’auto-solo au bénéfice d’autres modes de transport, notamment lors de leurs trajets domicile-travail? Un élément de réponse pourrait résider dans un mode de transport encore méconnu et sous-utilisé au Québec: le vélo à assistance électrique (VAÉ).

En effet, le VAÉ constitue une alternative efficace pour substituer des déplacements utilitaires en voiture, à plus forte raison pour des endroits éloignés, mal desservis par les transports en commun ou encore dans les villes à forts dénivelés. De plus, il permet de rejoindre des segments beaucoup plus larges de la population, y compris sur des territoires moins denses.

Et c’est précisément pour démocratiser ce mode de transport qu’Équiterre et l’Association des centres de gestion des déplacements (CGD) du Québec ont récemment lancé le projet-pilote Vélovolt dans le cadre duquel deux organisations – la Ville de Trois-Rivières et l’Université de Montréal – se sont vues confier une flotte de cinq VAÉ afin que leurs employés puissent les utiliser pendant quelques semaines. Par la suite, ce sont une quarantaine d’organisations un peu partout dans la province qui, à partir du printemps prochain, pourront elles aussi proposer à leurs employés de faire l’essai de ces VAÉ.

«Sur le terrain, nous constatons combien les entreprises sont confrontées à des enjeux multiples – que ce soit celles qui peinent à recruter parce qu’elles sont difficiles d’accès ou celles qui sont confrontées à des coûts énormes de construction et d’entretien de stationnement, par exemple, indique Aline Berthe, directrice des Centres de gestion des déplacements (CGD) métropolitains, et présidente de l’Association des CGD du Québec. Nous les aidons à déployer de nouvelles approches de mobilité durable, et le vélo à assistance électrique, qui suscite de l’intérêt depuis quelques années déjà, va prendre une place croissante.»

D’ailleurs, la Chaire Mobilité de Polytechnique, également partenaire du projet-pilote, documentera et analysera l’utilisation qui sera faite de ces VAÉ afin d’identifier les obstacles et les leviers permettant aux organisations d’intégrer ce mode de transport dans leurs stratégies de mobilité au cours des prochaines années. Autant de nouveaux atouts dont pourront tirer avantage les entreprises pour qui la marque employeur et l’attractivité s’avéreront cruciales au cours des prochaines années.


Aline Berthe, des CGD métropolitains, Marilène Bergeron, d’Equiterre et Vanessa Blanchet-Roy, de la Ville de Trois-Rivières, seront nos invitées lors de la Conférence Novae – Mobilité, le 16 novembre. Détails et inscriptions.

Photo de une: KBO Bike


Publicité

Infolettre

Envoyée tous les jeudis.

Inscrivez-vous.

Suivez l’actualité de l’économie positive et engagée.

Publicité

Événements

Nos prochaines activités.

07
Déc.
Voir tous les événements