Menu
Suivez-nous
Recherche

La STM veut redonner du travail aux sans-abri

Par Brian Pott | 20 janvier 2016 | Entreprise

La Société de transport de Montréal lance un programme destiné à redonner du travail aux personnes sans-abri fréquentant le métro de Montréal.

« Lorsque que les chiffres sur le recensement de l’itinérance ont été publiés, nous nous sommes rendus compte que le métro était le plus grand « centre de jour » à Montréal, mais à la différence des centres classiques, nous ne proposions aucun encadrement. Nous nous devions d’agir en fonction de cette réalité », explique Philippe Schnobb, président du conseil d’administration de la STM.
Le programme « Pair aidant », mis en place avec la Société de développement social (SDS), permet à des personnes itinérantes de participer à une activité de bénévolat valorisante, tout en bénéficiant d’un accompagnement pour mettre toutes les chances de leur côté pour retrouver un emploi. Ainsi, durant quatre semaines, des interventions seront menées à la station Place-des-Arts par une cohorte composée de deux bénévoles et d’une intervenante de la Mission St-Michaels.
« Au même titre que l’accès à un logement décent, la réinsertion professionnelle est une étape-clé vers la sortie de rue, mais c’est un cheminement qui doit se faire progressivement », explique Émile Roux, directeur général de la SDS.
Cette initiative s’inscrit dans la continuité du Pôle de services en itinérance (PSI), à un autre projet commun de la STM et la SDS lancé à l’hiver 2012-2013 et qui permet de venir à la rencontre des personnes en situation d’itinérance dans le métro afin de leur offrir des services d’écoute et d’aide. Ainsi, le programme « Pair aidant » bénéficiera non seulement des services du PSI mais aussi d’une équipe de bénévoles recrutés dans des organismes de réinsertion partenaires et qui vivent eux-mêmes une situation d’itinérance. « Le fait qu’on fasse appel à des bénévoles qui connaissent eux-mêmes la réalité de l’itinérance va permettre d’installer un climat de confiance », assure Philippe Schnobb. Aider à approcher les gens qui ont des problèmes d’addiction, convaincre les gens en difficulté de se faire aider ou encore faciliter la création d’un lien de confiance avec l’intervenant seront parmi les principales tâches qui seront accomplies par ce bénévole. « L’objectif est de poursuivre ce programme avec d’autres bénévoles si les résultats sont concluants », affirme Philippe Schnobb.
Le pôle de service en itinérance est en opération dans cinq stations de métro du centre-ville de Montréal afin de venir en aide aux personnes itinérantes. Durant l’hiver, un service de navette est également offert à la station Bonaventure afin de diriger vers des refuges de façon volontaire les personnes en situation d’itinérance qui sont présentes à la fermeture de la statio; depuis sa mise en place en 2013, quelque 500 personnes ont profité de ce service. « Il y a une présence de l’itinérance dans nos stations et nous voulons montrer au public qu’on peut accompagner ces personnes en difficulté pour les aider à changer de réalité. C’est primordial pour nous d’avoir un fort engagement social », conclut Philippe Schnobb.


Infolettre

Envoyée tous les jeudis.

Inscrivez-vous.

Suivez l’actualité de l’économie positive et engagée.

Événements

Nos prochaines activités.

14
Sep.

Forum Novae – Alimentation

Du 14 au 17 septembre : relevez les grands enjeux alimentaires de notre époque.

Voir tous les événements