Pauvreté, déchets ou maltraitance animale font partie des thèmes d’une première exposition destinée à encourager les Québécois à s’engager dans leur communauté.

Focal met en lumière des enjeux locaux à travers une exposition photos. Objectif: outiller et encourager les citoyens à s’engager socialement ou environnementalement dans leur ville. Entrevue avec Gaultier Vendioux, cofondateur de cet organisme récemment sélectionné au concours Mouvement 2020.

Qu’est-ce que Focal ?
Focal – la combinaison des mots focus et local – est un projet à but non lucratif qui existe depuis six mois. Focal vise à attirer l’attention du public sur des enjeux sociaux et environnementaux montréalais à travers une exposition photojournalistique pour inciter les gens à devenir des acteurs du changement.

Pourquoi souhaitez-vous mettre en lumière spécifiquement des enjeux locaux ?
En visitant l’exposition du World Press Photo qui se tient chaque année à Montréal, j’ai réalisé que ces photos montrent des problèmes du monde entier, sans qu’il y ait de focus sur ce qui se passe localement à Montréal. Et plus généralement, que ce soit via notre téléphone, des films, des vidéos ou encore des débats, nous sommes confrontés en permanence à ces enjeux sociaux et environnementaux à l’échelle globale. Or, je pense que les photos n’ont réellement d’impact sur les gens que lorsqu’elles les connectent et qu’elles reflètent quelque chose à l’échelle locale. Cet impact est important puisqu’il est susceptible d’encourager les gens à devenir des acteurs de changement, à condition bien sûr de leur fournir les outils pour le faire.

focal2

Photo de Samuel G. Lafrenière sur le thème des déchets.

Quelle est votre solution ?
Nous nous apprêtons à organiser une première exposition photo journalistique, du même genre que le World Press Photo, mais en ciblant uniquement des enjeux montréalais. Pour cette première édition qui devrait avoir lieu en décembre, les thèmes seront variés et porteront aussi bien sur les sans-abris [ndlr: à l’instar de la photo de Une, prise par Marc Trudeau] que les déchets en ville ou la cause animale.
En outre, il est important pour nous d’offrir à tout le monde la possibilité de témoigner de ces thèmes. C’est pourquoi les photographes ne sont pas tous des professionnels : n’importe qui peut soumettre ses photos, même celles qui sont prises avec un téléphone. Ensuite, dépendamment de leur qualité, les photos intègrent l’exposition, et à défaut, nous les diffusons en ligne.
Par cette exposition, Focal connecte les photos à des enjeux et ces enjeux à des organismes locaux. L’objectif est en effet de questionner les visteurs sur leur implication locale, de les encourager à agir à leur échelle et contribuer au changement en s’adressant, s’ils le souhaitent, aux organismes locaux mis en avant dans le cadre de cette exposition. L’idée est d’associer chaque thème à un organisme – la manière dont cela va se faire reste encore à déterminer.

Quelles suites envisagez-vous après cette première exposition?
Nous espérons en organiser d’autres à Montréal, une à deux fois par année. Si d’autres personnes veulent suivre ce mouvement ailleurs, l’idée est de leur transmettre ce modèle pour le déployer dans leur ville. Quant à la forme, à plus long terme l’exposition pourra s’ouvrir à d’autres médias comme les vidéos, et proposer des activités connexes à travers des débats, des ateliers ou des sorties par exemple.

Aujourd’hui, quel est votre principal défi d’affaires ?
Quand on commence, l’un des plus grands défis est d’avoir de la visibilité et donc de toucher les gens. Le concours Mouvement est d’ailleurs intéressant de ce point de vue-là puisqu’il ouvre la porte à une possible collaboration avec de grandes entreprises qui ont cette visibilité ou un réseau que nous n’avons pas.


Focal fait partie des 10 entreprises sélectionnées dans le cadre du concours Mouvement afin d’accélérer leur développement d’affaires à impact. Initié par Novae et Loto-Québec, Mouvement 2020 est mené en collaboration avec Cascades et Keurig Dr Pepper Canada.

sur le même sujet

  • infolettre

    Envoyée tous les jeudis