Bosk Bioproducts a mis au point un bioplastique 100% compostable et fabriqué à partir de déchets industriels locaux.

Entrevue avec Laurence Boudreault, directrice générale de cette startup québécoise récemment sélectionnée au concours Mouvement 2020.

Vous vous attaquez au problème de pollution par les emballages plastiques. Qu’est-ce qui vous a conduit à vouloir agir sur ce problème?
Les plastiques conventionnels contiennent des produits toxiques, souvent issus de la pétrochimie, et dont on justifie la présence par le fait qu’on n’en utilise qu’en petites quantités, inoffensives pour l’être humain. Or, les études qui commencent à effleurer ce sujet montrent un problème relatif à l’accumulation des plastiques et les répercussions dangereuses sur la santé. Il y a 10 ans, nous avons découvert le potentiel des PHAs (polyhydroxyalcanoates) faits à partir de résidus industriels, et comme nous sommes sensibilisés sur les questions environnementales depuis très longtemps, nous avons logiquement sauté sur l’occasion pour développer une technologie capable de produire des PHA. Notre mission consiste donc à remplacer les plastiques conventionnels par des alternatives en matières 100 % biosourcées et compostables. Nous avons commencé notre projet en 2012 avant de fonder Bosk Bioproducts en 2016.

Produits-Finis_fabriqu+®s avec REGEN

laurence-bosk

Laurence Boudreault

Concrètement, comment se présente votre solution ?
La technologie que nous avons développée permet de produire du PHA à partir de matières industrielles inexploitées. Cela peut être des boues biologiques de l’industrie papetière, du glycérol ou encore des huiles de cuisson usagées par exemple, selon les approvisionnements locaux disponibles. Nous valorisons ces déchets grâce aux bactéries présentes dans ces matières et qui produisent du PHA grâce à un procédé de fermentation. Pour obtenir un produit fini, nous mélangeons le PHA à d’autres ingrédients qui sont 100% biosourcés, non toxiques et compostables, selon une formulation élaborée en fonction des besoins propres à l’application voulue par le manufacturier auquel nous vendons les granules de PHA comme matière première.
Le PHA est très performant, il a de très bonnes propriétés mécaniques et physiques en terme de flexibilité et de dureté par exemple, similaires au polypropylène ou au polyéthylène. Il est par ailleurs 100% compostable: il se composte très rapidement et, contrairement à certains bioplastiques, il est un des rares à pouvoir se dégrader dans tous les environnements naturels où il y a des bactéries vivantes, que ce soit dans le sol, l’océan ou dans un processus de compostage industriel.

Votre solution est-elle déjà commercialisée?
Nous produisons actuellement nos matières de bioplastique compostable au CNRC (Conseil National de Recherches Canada) à Boucherville, qui est bien équipé pour permettre ce type de production. Les produits plastiques se présentent sous différentes variantes, c’est pourquoi nous avons décidé de concentrer dans un premier temps nos efforts de développement sur des recettes permettant la fabrication de matières plastiques en moulage par injection d’un part et de bouteilles soufflées d’autre part. Les tests réalisés avec succès auprès de différents manufacturiers nous permettent d’ores et déjà de commercialiser la formulation pour le plastique en moulage par injection, et nous espérons que la formulation pour les bouteilles soufflées le sera d’ici six mois. Nous venons d’acquérir notre propre équipement de fabrication, ce qui nous permettra de débuter notre production d’ici le début 2020. L’objectif est de produire 1000 tonnes de notre bioplastique compostable par année pour les produits de moulage injection et bouteilles soufflées pour commencer.

bosk-exemples

Exemples de bouteille, pot et couvercle faits avec le bioplastique mis au point par Bosk.

Quel est le principal défi d’affaires que vous devez relever actuellement ?
Le plus gros défi est le même que pour n’importe quelle startup : le financement auprès de partenaires stratégiques privés. On avance à petits pas et il faut faire nos preuves à chaque étape. Nous sommes chanceux, nous avons déjà bénéficié de plusieurs subventions et aides gouvernementales pour faire avancer notre projet, comme par exemple une subvention de 150000$ du Ministère des Ressources Naturelles dans le cadre du programme Solutions Innovatrices Canada. Cela démontre le besoin actuel pour une alternative au plastique conventionnel et l’ouverture du gouvernement à vouloir mettre en place de véritables solutions.


Bosk Bioproducts fait partie des 10 entreprises sélectionnées dans le cadre du concours Mouvement afin d’accélérer leur développement d’affaires à impact. Initié par Novae et Loto-Québec, Mouvement 2020 est mené en collaboration avec Cascades et Keurig Dr Pepper Canada.

sur le même sujet

  • infolettre

    Envoyée tous les jeudis