Après ses initiatives avec Adidas, Corona et autres organismes locaux, Parley for the oceans déploie ici aussi sa créativité pour transformer notre rapport au plastique.

Sensibiliser la population, les acteurs économiques et les pouvoirs publics sur la pollution des océans, voilà la mission de Parley for the Oceans, une ONG composée d’artistes, de décideurs, de scientifiques et autres penseurs. La lutte contre les plastiques à usage unique constitue le fer de lance de ses activités, que ce soit à travers des campagnes de nettoyage des rivages ou des partenariats avec de grandes entreprises. Certaines de ces collaborations ont été très remarquées ces derniers mois, à l’instar d’Adidas qui revalorise le plastique que récupère Parley au large des Maldives pour l’intégrer dans des chaussures et des chandails, ou encore de Corona, qui s’associe à Parley pour inviter les consommateurs à prendre part à de vastes campagnes de nettoyage des plages à travers le monde.

Lire aussi: Adidas lance ses chaussures faites de plastique récupéré des océans

«Ces collaborations nous permettent de propulser rapidement notre message, indique Anne-Marie Asselin, ambassadrice de Parley for the Oceans au Canada. L’engagement de multinationales dans la lutte contre la pollution des océans renforce l’opinion publique en faveur de la protection de ces milieux naturels

parley-adidas

En 2016, Adidas amorçait la commercialisation de ses premières chaussures faites de plastique récupéré dans les océans par Parley.

Déjà présente dans une cinquantaine de localisations dans le monde, Parley vient de s’implanter au Canada via des organisations locales existantes, telle que l’Organisation Bleue à Montréal, un organisme de sensibilisation pour l’environnement cofondé par Anne-Marie Asselin, et représentant dorénavant Parley pour l’Est du Canada.

asselin2

Anne-Marie Asselin

L’objectif à court terme: sensibiliser et mobiliser les citoyens, organismes locaux et municipalités dans le cadre d’une tournée de nettoyage d’un million de m2 de rivages canadiens qui se déroulera tout l’été. Ce nettoyage couvre pour la partie Est du Canada, un territoire allant de Terre-Neuve aux grands lacs de l’Ontario en passant par la Nouvelle-Écosse et le fleuve Saint-Laurent.

«Aucun endroit au monde n’est épargné par cette pollution, pas même le Canada. Elle concerne toutes les populations riveraines, y compris celles à l’embouchure des rivières qui se connectent au fleuve Saint-Laurent; il nous arrive d’ailleurs de nettoyer des plages propres en apparence, desquelles on récupère des kilos de déchets en creusant.» Que ce soit dans un parc national où s’amoncellent des déchets de l’industrie de la pêche, tels que les filets et les étiquettes à homard, ou des quantités impressionnantes de produits d’hygiène que les systèmes d’égout des municipalités n’ont pu filtrer efficacement en zone urbaine.

parley-corona

Le 8 juin dernier, pour la Journée mondiale des océans, Parley et Corona ont installé cette «vague de déchets» à Londres.

Pour une plus grande efficacité, Parley s’allie au Québec à trois autres organisations, elles-mêmes impliquées dans le nettoyage des rivages québécois : Stratégie Saint-Laurent, la Mission 100 tonnes et le Grand Nettoyage des rivages canadiens initié par Ocean Wise et WWF-Canada. L’initiative vient d’atteindre la région de Charlevoix où comme ailleurs, les déchets sont pesés et analysés pour mieux comprendre leur origine et l’impact d’activités locales dans un lieu précis. Ces informations intégreront ensuite la base de données initiée il y a près de 20 ans par Ocean Wise et WWF-Canada à l’occasion du premier Grand nettoyage des rivages canadiens.

Ces informations alimenteront également le contenu des conférences que Parley donnera aux écoles dès l’automne prochain, avant de développer de nouvelles coalitions d’organisations à travers le Canada et entamer une seconde tournée de nettoyage des plages l’an prochain.


Anne-Marie Asselin sera conférencière lors du Forum Plastique, le 24 octobre prochain.


sur le même sujet

  • infolettre

    Envoyée tous les jeudis