Starbucks et la Société de développement social tiennent aujourd’hui à Montréal une journée consacrée aux jeunes afin de les aider à aborder au mieux le marché de travail.

Cette journée est organisée dans le cadre d’une initiative de Starbucks intitulée Global month of service qui a lieu en avril partout au Canada et au cours de laquelle chaque employé est invité à s’engager dans une activité de bénévolat pour sa communauté. Cette année, en plus de soutenir des organismes pour les jeunes, Starbucks a décidé d’organiser, avec la participation de ses employés des cafés du centre-ville et de plusieurs organismes en employabilité, une grande journée dédiée aux 16-25 ans.

« Nous allons leur enseigner les bases pour que leur recherche d’emploi soit un succès. Comment rédiger un CV et une lettre de présentation ? Comment se comporter en entrevue ? Ce sont des questions que tous les jeunes se posent et nous allons leur apporter des réponses concrètes », explique Nash Abdrabo, directeur régional de Starbucks au Québec. Les participants recevront également des conseils à propos de la gestion de leurs finances ou de leur horaire. Pour ceux qui le souhaitent, il sera également possible de participer à une véritable entrevue d’embauche pour décrocher un poste chez Starbucks.

 

__starbucks

 

« Le véritable enjeu est d’encourager les jeunes, incluant évidemment les jeunes les plus défavorisés aux prises avec différentes problématiques (violence, dépendance, logement…) et ayant des difficultés à trouver de l’emploi, à échanger sur leur avenir, à recevoir des conseils pratiques pour prendre les bonnes décisions », affirme Emile Roux, directeur général de la Société de développement social. Des conseillers en employabilité provenant d’organismes comme le Roulo Boulo du CJE Centre ville et Opération placement jeunesse seront présents lors de cette journée.

Soulignons que les jeunes de 16 à 25 ans connaissent un taux de chômage deux fois plus élevé que les adultes dans la région de Montréal, soit de 15,7 %, comparativement à 8,2 %. Pour enrayer ce phénomène, Starbucks s’est engagé depuis novembre 2015, via un son programme de placement pour les jeunes en partenariat avec la SDS, à ce que 10% de ses employés soit des jeunes en difficulté. « Cette journée a pour objectif d’outiller le mieux possible ces jeunes pour qu’ils soient confiants en arrivant sur le marché du travail », insiste Nash Abdrabo.

L’événement a lieu aujourd’hui entre 10h et 16h à l’Écomusée du fier monde. En plus de Starbucks Canada et la Société de développement social, plus d’une quinzaine d’organismes sociaux seront présents pour accueillir les 300 jeunes attendus.

sur le même sujet

  • infolettre

    Envoyée tous les jeudis