Fenêtres, ordinateurs ou encore téléphones intelligents pourront bientôt être utilisés comme panneaux solaires grâce à une nouvelle technologie photovoltaïque.

 

C’est Saul Technologies, une startup polonaise, qui développe actuellement ce procédé utilisant la perovskite, minerai nommé en l’hommage d’un minéralogiste russe du 19ème siècle. Ce procédé s’avère plus efficace et moins coûteux que l’utilisation du  silicium dans les panneaux solaires classiques. Des perovskites de synthèse peuvent être produits selon une technique similaire à l’impression 3D tout en étant extrêmement résistant. L’innovation majeure est que cette nouvelle technologie peut être utilisée sur n’importe quelle surface que cela soit un toit, une fenêtre ou même un téléphone intelligent. Elle est aussi destinée aux designers et architectes qui vont pouvoir profiter de leur propriété quasi transparente pour allier écologie et esthétisme.

 

__perovskites

 

Ce procédé est une combinaison d’atomes avec une base de titanate de calcium qui se matérialise sous la forme d’un film semi-transparent ultra flexible pouvant convertir jusqu’à 20% de la lumière du soleil en énergie comparé à 14,5% en moyenne avec le silicium. La particularité des perovskites est qu’elles peuvent être trouvées à partir d’éléments naturels comme les pierres ou le magma; mais elles peuvent également être recréées en laboratoire par synthèse chimique. Elles désignent une famille de matériau ayant une structure cristalline particulière. Celles utilisées pour le solaire sont dites hybrides, comprenant à la fois des composés organiques et inorganique. Les perovskites sont les plus grands absorbeurs de lumière, surpassant le silicium et le gallium dans ce domaine.

 

 

Pour le moment encore sous la forme de prototype, Saul Technologies espère pouvoir commercialiser cette nouvelle génération de panneaux solaires à base de perovskites d’ici à 2017. « Leur prix ne sera pas élevé, ce qui en décuple l’intérêt. J’ai pour objectif à long terme que cela pourra régler les problèmes énergétiques rencontrés à travers la planète et que cette technologie soit même disponible dans les supermarchés afin que plus personne ne soit plus en manque d’électricité », explique sur leur site de Saul Technologies, Olga Malikiewicz, la fondatrice de l’entreprise.

sur le même sujet

  • infolettre

    Envoyée tous les jeudis