Menu
Suivez-nous
Recherche

Lufa prépare la plus grande serre urbaine sur toit au monde

Par Marie Allimann | 9 décembre 2019 | Entreprise

Avec sa quatrième serre urbaine, l’entreprise vise doubler sa production hyper-locale de fruits et légumes.

Voilà dix ans, les Fermes Lufa innovaient en proposant une agriculture hydroponique urbaine dans des serres construites sur les toits de bâtiments industriels ; ce faisant, l’entreprise venait tirer profit à la fois de la chaleur résiduelle de ces édifices et des surfaces inutilisées en ville.

Première ferme urbaine commerciale sur toit au monde, Lufa a su séduire de plus en plus de citadins du Grand Montréal grâce à son agriculture durable et locale de légumes frais. Tout a commencé en 2011 dans le quartier Ahuntsic par une première serre de 31000 pi2 assurant la production de légumes pour 300 paniers hebdomadaires distribués dans 12 points de cueillette. Deux nouvelles serres – Laval et Anjou (photo de une) – ont depuis amené la surface totale cultivable à 137000 pi2, de quoi approvisionner actuellement 17000 paniers par semaine dans plus de 500 points de cueillette ou livrés à domicile en voitures électriques.

n-Ville Saint-Laurent(9)

La 4e ferme Lufa, actuellement en construction dans l’arrondissement Saint-Laurent, à Montréal.

«Cette croissance illustre les changements de consommation du public qui souhaite de plus en plus manger local et renouer les liens avec la nourriture et ceux qui la produisent», souligne Thibault Sorret, aide de camp aux Fermes Lufa.

Lufa poursuit aujourd’hui sa croissance et construit dans l’arrondissement Saint-Laurent une quatrième serre d’une dimension de 163 800 pi2, soit la plus grande serre sur toit au monde. «Elle nous permettra dès mars 2020 de doubler notre capacité de production et d’alimenter 2% de l’île de Montréal avec nos légumes frais.»

n-Ville Saint-Laurent(1)

Installée sur un édifice à bureaux et entrepôts, dont celui des Fermes Lufa, la serre sera entièrement dédiée à la culture de plusieurs variétés de tomates et d’aubergines et développera à l’instar des autres serres, une culture hydroponique en circuit fermé et biocontrôlée. L’une des spécificités de cette nouvelle serre réside dans une conception favorisant une meilleure efficacité énergétique. «Nous maximiserons les avantages de la chaleur résiduelle en améliorant l’isolation de la serre grâce à un double vitrage et deux ensembles de rideaux thermiques servant à garder la chaleur à l’intérieur.»

Il est prévu d’autre part de réduire la consommation d’eau grâce à la récupération de l’eau de pluie qui sera redirigée dans le système hydroponique. Enfin, Lufa installera pour l’ensemble de ses serres un composteur capable de traiter à l’interne tous ses déchets verts.

n-Ville Saint-Laurent(6)

L’agriculture urbaine, qu’elle soit commerciale, communautaire ou personnelle, a un grand rôle à jouer dans la façon dont on s’approvisionne et contribue directement à la sécurité alimentaire des villes. En ce sens, Les Fermes Lufa aimeraient atteindre une production capable de faire de Montréal une ville autosuffisante en légumes frais. «C’est possible, il faudrait pour cela 19 centres commerciaux de 900000 pi2 recouverts de nos serres.»

n-2019 - Centre de distribution_


Infolettre

Envoyée tous les jeudis.

Inscrivez-vous.

Restez à l’affût des dernières informations sur l’économie positive et engagée.

Événements

Nos prochaines activités.

14
Sep.

Forum Novae – Alimentation

Du 14 au 17 septembre : relevez les grands enjeux alimentaires de notre époque.

Voir tous les événements