Menu
Suivez-nous
Recherche

Murielle Vrins, Chargée de projets, alimentation institutionnelle chez Équiterre

Par André-Anne Cadieux | 10 décembre 2013 | Métiers

Expliquez-nous en quoi consiste votre rôle. Je travaille avec les établissements (services de garde, hôpitaux, écoles,…) et organisations, producteurs et distributeurs afin de sensibiliser l’ensemble des acteurs à l’importance de l’alimentation locale et responsable. Je contribue à les mobiliser et à faciliter les démarches d’approvisionnement en aliments locaux et responsables partout au Québec.

Qu’est-ce que vous aimez particulièrement de votre métier?
Contribuer à changer le monde un geste à la fois! Sensibiliser, conscientiser et mobiliser les citoyens et les organisations à poser des gestes afin d’adopter une alimentation locale et responsable.

Quel est votre défi de tous les jours?
Changer le monde un geste à la fois commence avant tout par soi-même! Mais le changement n’est pas toujours une chose facile. Mon principal défi est de motiver les gens à induire ce changement, qu’ils trouvent la meilleure formule pour eux et qu’ils y découvrent leur « leitmotiv » afin que ce changement soit durable. Lorsque les gens y croient et ont du plaisir à le faire, ils deviennent ensuite une grande source d’inspiration pour tous ceux qui les entourent. Le défi est ainsi de trouver la petite flamme qui les allumera et les aidera à susciter ce changement, un geste à la fois!

Quel a été votre otre parcours pour arriver ici?
J’ai étudié en sciences de l’environnement à l’Université McGill, spécialisation en biodiversité et conservation. Avant de me joindre à Équiterre, j’ai été écologiste, puis chargée de projets en conservation et développement communautaire dans la Réserve de la biosphère du mont Saint-Hilaire pour le Centre de la nature. J’avais alors un besoin grandissant de sensibiliser les autres à l’environnement et surtout de faire découvrir aux gens les mille et une façons de faire des choix écologiques et socialement équitables.

Le concret, les projets terrain et le contact avec les gens ont toujours été des élements importants dans mes études et mon travail. J’ai effectué de nombreux séjours et stages en Afrique de l’Ouest, en Amérique latine et en Asie. Mes séjours dans les coopératives équitables de café, de karité et de coton ont été pour moi un élément marquant qui m’ont permis de mieux comprendre les enjeux socio-environnementaux liés à la production agricole ainsi qu’au commerce équitable, et surtout ce que cette alternative économique représente dans la vie de milliers de producteurs. Ces diverses expériences m’ont permis non seulement de vivre des réalités bien différentes des nôtres, mais surtout d’agir plus concrètement ici.

Qu’est-ce que ça « prend » pour faire ce métier?
Une grande conviction, de la volonté, de la motivation et de la reconnaissance. Croire au but ultime d’un monde plus écologique et socialement équitable. Souhaiter inciter ceux qui nous entourent à emboiter le pas. Les mobiliser à passer à l’action, parfois un par un. Et surtout, valoriser ces gestes pour les encourager à poursuivre la route.

Votre message à la relève?  
Changeons le monde, un geste à la fois! Commençons chacun par notre petit jardin et inspirons autour de nous ceux que l’on côtoie. « Soyons le changement que nous voulons voir dans le monde. » (Gandhi)


Infolettre

Envoyée tous les jeudis.

Inscrivez-vous.

Restez à l’affût des dernières informations sur l’économie positive et engagée.

Ce projet a été rendu possible en partie grâce au gouvernement du Canada.

Événements

Nos prochaines activités.

09
Juin.

Annonce des Prix Novae 2020

Découvrez les 20 meilleures innovations de l’année.

18
Juin.

Formation Novae - Infopresse

Positionner l’impact sociétal au cœur de sa stratégie d’affaires

17
Sep.

Forum Novae – Alimentation

Relevez les grands enjeux alimentaires de notre époque.

Voir tous les événements