Menu
Suivez-nous
Recherche

Jean-Martin Aussant: « Le Québec est l’un des leaders mondiaux de l’économie sociale »

Par Marie Allimann | 6 avril 2016 | Entrevue

Alors que Montréal sera l’hôte du 3e Forum mondial de l’économie sociale, entrevue avec Jean-Martin Aussant, directeur général du Chantier de l’économie sociale.

Rappelons que ce secteur regroupe les activités économiques qui ne sont ni gouvernementales ni privées et qui aspirent au bien-être de leur communauté. Citons parmi les organisations les plus connues au Québec, la Société des Arts Technologiques, les YMCA ou encore la Tohu.
Dans quelle mesure l’économie sociale joue un rôle important au Québec?
Le Québec est l’un des leaders mondiaux de l’économie sociale depuis déjà de nombreuses années. Nous avons la chance d’avoir une loi qui protège l’économie sociale, ce qui n’est pas le cas partout dans le monde. Le Québec compte environ 7 000 entreprises d’économie sociale (OBNL et Coop confondues). En 2002, leur chiffre d’affaires annuel était de 17 milliards de dollars, aujourd’hui ce chiffre atteint 33,4 milliards de dollars! Notre modèle suscite l’intérêt, notamment quant à la collaboration de la société civile et des pouvoirs publics dans la co-construction des politiques publiques. Le Québec fait ainsi partie d’un mouvement international grandissant en faveur d’une économie plus équitable et durable où l’entrepreneuriat collectif joue un rôle majeur dans le développement local.
Pourquoi l’économie sociale est nécessaire pour le développement durable d’une société?
L’économie sociale contribue concrètement à accroître la qualité du cadre de vie des citoyens. La création d’entreprises d’économie sociale et solidaire a un impact direct sur le développement économique des territoires où ces dernières sont établies. Elles créent des emplois stables et durables tout en générant des réponses locales aux besoins des communautés. Au Québec, ces organisations procurent un emploi à plus de 150 000 personnes, ce qui représente environ 4 % de l’emploi total.  Les entreprises d’économie sociale répondent à la fois à des besoins primaires et secondaires, allant de l’agriculture urbaine à la réinsertion sociale en passant par la réduction de l’empreinte écologique à différentes échelles. Ce sont des acteurs qui connaissent la réalité du terrain et qui gardent toujours en tête le bien-être de leurs membres et de la collectivité.
Quel sont les objectifs de la tenue du Forum à Montréal ?
Le Forum va renforcer le positionnement de Montréal et du Québec comme chef de file de l’économie sociale à l’international. Ce sera également un lieu d’échanges et de réflexion qui permettra aux participants d’apprendre les uns des autres. C’est la première fois que le Forum se tient en dehors de Séoul et ce transfert de savoir et de compétences va permettre de démocratiser encore plus l’économie sociale à l’échelle mondiale tout en sensibilisant encore davantage les acteurs déjà en place. L’événement va également promouvoir la collaboration entre les organisations de l’économie sociale et solidaire et les gouvernements locaux afin de favoriser la création d’emplois de qualité, la croissance équitable, le progrès de la démocratie participative et le développement durable.
 
Après deux éditions tenues à Séoul, le 3e Forum mondial de l’économie organisé conjointement par la Ville de Montréal et le Chantier de l’Économie sociale, se tiendra les 7, 8 et 9 septembre prochains, au Palais des congrès de Montréal. Sous le thème « La collaboration entre les gouvernements locaux et les acteurs de l’économie sociale et solidaire (ÉSS) pour le développement  de nos villes », il réunira plus de 2000 participants provenant de 50 pays.


Publicité

Infolettre

Envoyée tous les jeudis.

Inscrivez-vous.

Suivez l’actualité de l’économie positive et engagée.

Événements

Nos prochaines activités.

04
Mai.

Remise des Prix Novae 2022

Voyez les photos de l’événement

Voir tous les événements