Menu
Suivez-nous
Recherche

Diversités et inclusion, le nouvel enjeu des entreprises

Par La Rédaction | 1 novembre 2022 | À la une | Entreprise

Dans leurs stratégies d’impact et de responsabilité sociale, les entreprises doivent aujourd’hui intégrer un nouvel élément incontournable, celui des diversités et de l’inclusion.

«Les questions de diversités et d’inclusion n’ont jamais été aussi visibles dans la société et dans les entreprises que depuis les deux dernières années, dit Sherazad Adib, directrice sénior, Diversité & Inclusion chez Catalyst, une organisation internationale oeuvrant depuis plus de 60 ans en faveur de l’intégration des femmes dans les milieux de travail. Des faits marquants comme la mort de George Floyd, mais aussi la pression croissante des employés, accentuée par la pandémie et le contexte de télétravail, ont fait en sorte que ces questions sont devenues une priorité.»

En outre, on parle bien de diversités, au pluriel. «Dans notre travail, nous tentons d’utiliser les apprentissages faits par les femmes, en matière d’enjeux et de barrières auxquels elles font face, afin de mieux comprendre les enjeux de diversités que vivent d’autres groupes sous-représentés.» On pense notamment aux personnes racisées, issues de la communauté LGBTQ+, ayant un handicap, etc.

Tout comme il en existe pour la RSE notamment, les entreprises qui veulent s’engager ou accélérer leurs démarches en matière de diversités et d’inclusion peuvent utiliser des cadres et références afin de mieux s’outiller en interne. «Il y a bien entendu des considérations communes à prendre en compte, mais il est important aussi de garder en tête que chaque groupe a ses spécificités et ses enjeux propres. La recherche démontre que les défis que vivent par exemple les personnes issues de la communauté LGBTQ+ ne sont pas les mêmes que celles de la communauté noire. Il est important de saisir les subtilités de ces différents contextes afin d’être plus précis dans les actions posées par une organisation.»

En outre, pour Sherazad Adib, qui a longtemps oeuvré dans le secteur de la responsabilité sociale, les enjeux de diversités ont jusqu’à présent été peu adressés dans les stratégies RSE. «Il y a pourtant beaucoup de liens à faire, car cela amène notamment à voir comment une entreprise positionne sa responsabilité sociétale à l’égard de ces communautés.»

À cet effet, les hommes sont-ils engagés dans ces réflexions ? Prennent-ils activement part à ces démarches? «La recherche montre que dans les milieux de travail les hommes se sentent peu interpellés par les questions de diversités et d’inclusion. Or aujourd’hui, 80% des postes décisionnels sont occupés par des hommes, il est donc absolument nécessaire de les inclure si on veut progresser. D’ailleurs, lors d’un récent événement que nous organisions autour des femmes en finance, l’auditoire était composé à près de 70% d’hommes. C’est encourageant. On a tous à gagner à vivre et travailler dans un milieu diversifié et inclusif – les hommes y compris! Car ces discussions permettent aussi de questionner les cultures organisationnelles toxiques, empreintes de sexisme et de forte compétition, dans lesquelles beaucoup d’hommes se sentent inconfortables. C’est aussi cela, développer des cultures inclusives.»

Photo de une: Christina


Infolettre

Envoyée tous les jeudis.

Inscrivez-vous.

Suivez l’actualité de l’économie positive et engagée.

Événements

Nos prochaines activités.

11
Jan.

Prix Novae 2023

Mise en candidatures de la 10e édition !

Voir tous les événements