Menu
Suivez-nous
Recherche

"Demain", le documentaire optimiste

Par Brian Pott | 25 mai 2016 | Sensibilisation

Après avoir dépassé le million d’entrées en France, Demain, le film consacré aux solutions pour sauver la planète, arrive en salle au Québec ce vendredi.
Après la publication d’une étude annonçant la possible disparition d’une partie de l’humanité d’ici à 2100, Cyril Dion et Mélanie Laurent ont décidé de partir, avec une équipe de quatre personnes, enquêter dans dix pays (notamment aux Etats-Unis, au Danemark et en Inde) pour comprendre ce qui pourrait provoquer cette catastrophe et surtout découvrir les solutions que les citoyens mettent en place pour l’éviter. Au cours de leur voyage, ils sont allé à la rencontre des pionniers qui réinventent l’agriculture, l’énergie, l’économie, la démocratie et l’éducation. L’objectif était de mettre bout à bout toutes ces expériences afin de voir émerger le monde de demain, un monde où l’humain n’est plus le problème mais la solution.
Au lieu de montrer  les conséquences dramatiques du changement climatique et d’un mode de développement axé sur la surconsommation, le film a pris le parti de s’intéresser aux solutions en émergence, comme le modèle de la ville zéro déchet déployé à San Francisco ou l’utilisation d’éoliennes à Copenhague. Cyril Dion et la comédienne Mélanie Laurent expliquent « qu’il est indispensable de montrer au plus grand nombre, et particulièrement aux jeunes générations, qu’il existe des solutions pour résoudre la plupart des problèmes écologiques, économiques et sociaux que nous rencontrons déjà et qui risquent de s’exacerber dans le futur. »
 

 
Le contexte entourant ce documentaire comporte deux particularités. La première réside dans le parcours professionnel du réalisateur Cyril Dion qui a dirigé pendant sept ans une ONG : confondée en 2007 avec Pierre Rabhi, Colibris se mobilise pour la construction d’une société écologique et humaine. L’autre particularité du film est son mode de financement: bien qu’il ait bénéficié de sources de financement classiques, le film est aussi celui de 10266 «co-producteurs». En effet, les réalisateurs ont mené une campagne de sociofinancement ; l’objectif de réunir 200 000 € en deux mois a été atteint en deux jours. À la fin de la campagne, près de 450 000 € avaient été récoltés, en faisant le record mondial du financement participatif pour un documentaire.
Le film a été présenté à la Conférence de l’ONU pour le climat, la COP21, qui s’est déroulée à Paris en décembre 2015. Il a également remporté le César 2016 du meilleur documentaire et a aussi dépassé le million d’entrées en France au début du mois de mai. Le documentaire arrive au Québec où il sera projeté dès le vendredi 27 mai à Montréal, Sherbooke, St-Jérome, Ste-Adèle, Trois-Rivières, Lévis, Boucherville et dans plusieurs autres villes.


Infolettre

Envoyée tous les jeudis.

Inscrivez-vous.

Suivez l’actualité de l’économie positive et engagée.

Événements

Nos prochaines activités.

14
Sep.

Forum Novae – Alimentation

Du 14 au 17 septembre : relevez les grands enjeux alimentaires de notre époque.

26
Oct.

Forum Novae – Plastique

Du 26 au 29 octobre : adoptez les nouvelles solutions plastiques.

Voir tous les événements