Menu
Suivez-nous
Recherche

Beau’s: la bière au service de l’entrepreneuriat féminin en Afrique

Par Brian Pott | 20 septembre 2016 | Entreprise

La microbrasserie ontarienne Beau’s est en train de contribuer au lancement au Rwanda d’une brasserie artisanale gérée par des femmes.

Au cœur de ce projet, on retrouve Josephine « Fina » Uwineza, une entrepreneure rwandaise qui a bâti sa réputation dans la capitale, Kigali, en y ouvrant le tout premier restaurant chinois de la ville. L’établissement est rapidement devenu une adresse incontournable pour les touristes à un tel point que le restaurant a déjà compté plus de 50 employés. Il y a quelques temps, Josephine « Fina » Uwineza a fait part d’une idée d’affaires à Nancy Coldham du CG Group, une firme d’affaires publiques qui avait déjà oeuvré au soutien des femmes entrepreneures de la région. Leurs discussions ont permis de faire germer l’idée d’une brasserie artisanale d’inspiration canadienne au Rwanda, une idée qui s’est rendue jusqu’à l’Ontario Craft Brewers Association (Association des brasseurs artisanaux de l’Ontario) dont la Brasserie Beau’s est membre.

Josephine Fina Uwineza

Josephine « Fina » Uwineza, la femme à la tête de la brasserie rwandaise

Depuis sa création il y a 10 ans, Beau’s a toujours souhaité avoir un impact social fort en dehors de ses activités régulières de brasseur. Le cofondateur Steve Beauchesne explique d’ailleurs sur le site web de l’entreprise qu’aucun bénéfice de la brasserie rwandaise ne sera versé à Beau’s ou à d’autres partenaires. « Nous avons toujours fait ce que nous pouvions pour aider les autres brasseries artisanales, que ce soit en prêtant de l’équipement, en les approvisionnant, ou en supervisant les plans d’affaires. Ce projet demande une implication plus importante, mais il s’enracine dans les mêmes principes d’ouverture et de volonté d’aider les autres ». Beau’s financera ainsi une partie du projet mais s’occupera également de la formation des employés et d’obtenir l’équipement nécessaire au fonctionnement de la brasserie. Beau’s a aussi lancé une campagne de sociofinancement dans le but de réunir 95 000$ qui permettront de réaliser l’achat d’une ligne de mise en bouteilles.

Lire aussi : Brasserie Beau’s, B Corp et indépendante

Quelques éléments de la brasserie artisanale sont encore en phase de développement, mais ses plans actuels consistent à développer une brasserie dans le centre de Kigali. On y proposera des bières à déguster sur place et à emporter. Il est prévu d’utiliser autant d’ingrédients locaux que possible, provenant notamment des coopératives avoisinantes qui emploient les femmes pour la culture et les récoltes. Il sera aussi question d’offrir des services en santé et d’investir dans l’éducation et la formation de ces femmes.

Ce projet de brasserie au Rwanda est la dernière des « 10 choses extraordinaires » qu’a réalisées Beau’s cette année afin de célébrer son dixième anniversaire. Parmi ces initiatives on compte l’expansion au niveau national de son réseau de distribution, ainsi que la vente d’une partie de son capital à ses employés afin d’assurer l’indépendance de l’entreprise.


Steve Beauchesne, président de Beau’s, sera conférencier dans le cadre de la cinquième édition de Momemtum le 6 octobre.


Publicité

Infolettre

Envoyée tous les jeudis.

Inscrivez-vous.

Suivez l’actualité de l’économie positive et engagée.

Publicité

Événements

Nos prochaines activités.

14
Jan.

Programme de certification en Impact social

Positionner l’impact sociétal au cœur de sa stratégie d’affaires

26
Jan.
16
Fév.

Entrepreneuriat à impact

Stimuler le mouvement de l’innovation sociale

Voir tous les événements