Menu
Suivez-nous
Recherche

Ce «bateau» a récupéré un million de tonnes de déchets

Par Marie Allimann | 22 février 2017 | International

Dans la baie de Baltimore, un étonnant «bateau» amarré a pour mission de récupérer les déchets qui polluent les eaux du port.

Mr. Trash Wheel – c’est le nom de ce « bateau récupérateur de déchets » – a été conçu par John Kellett, un marin et ingénieur qui avait imaginé dès 2008 un moulin à eau qui récolte les déchets grâce à un système ingénieux de courroies mécaniques. Suite au succès d’un projet-pilote organisé en collaboration avec la ville, son invention a attiré l’attention de Waterfront Partnership of Baltimore, un organisme qui a décidé de financer la construction d’un modèle plus grand. C’est ainsi qu’est né Mr. Trash Wheel qui vient de franchir, en 2017, la récupération de plus d’un million de tonnes de déchets depuis sa création.

Lire aussi : Un homme va transporter pendant 30 jours tous ses déchets

 

Trash-Wheel_2

 

Le succès est tel que Mr. Trash Wheel a désormais une compagne, la Professeure Trash Wheel, qui a été mise en service en décembre dernier. Ces deux machines fonctionnent grâce à des tapis roulants alimentés par l’énergie produite par des panneaux solaires installés sur le « toit » de ces bateaux.

John Kellett et son équipe gardent la trace de l’ensemble des déchets qui ont été sortis de l’eau depuis 2008. Depuis le lancement de l’initiative, ce sont près de 9 millions de mégots de cigarettes, plus de 300 000 sacs plastiques et 6 000 bouteilles de verre qui ont été récupérés. Ces données sont utilisées pour encourager l’adoption d’une législation environnementale plus responsable dans l’État du Maryland. Par exemple, le Waterfront Partnership a récemment soutenu un projet de loi visant à interdire les contenants en polystyrène expansé.

Lire aussi : Un village japonais construit un bar avec ses déchets

Ultimement, l’objectif de Mr. Trash Wheel et de la Professeure Trash Wheel est de rendre l’eau du port de Baltimore plus saine et de pouvoir y pêcher d’ici à 2020. D’ailleurs, la ville compte accélérer le projet en ajoutant deux autres bateaux. La ville sert aussi de modèle à d’autres régions puisque plusieurs municipalités – dont Milwaukee, Atlanta, Denver, Rio de Janeiro, Honolulu et Panama City – ont manifesté leur intérêt pour ce projet.


Publicité

Infolettre

Envoyée tous les jeudis.

Inscrivez-vous.

Suivez l’actualité de l’économie positive et engagée.

Publicité

Événements

Nos prochaines activités.

07
Déc.
Voir tous les événements