Le Trail du coureur des bois de Duchesnay sera la première course québécoise d’envergure à éliminer les bouteilles de plastique et… les médailles.

Consommation responsable, réduction des déchets et des gaz à effet de serre…, l’événementiel sportif québécois s’approprie de plus en plus l’écoresponsabilité. C’est aussi l’ambition de Gestev, filiale de Québecor spécialisée dans l’événementiel, qui mènera un projet-pilote à l’occasion du Trail du coureur des bois de Duchesnay dont la 6ème édition se tiendra lundi 20 mai.

Ce projet vise avant tout à éliminer à la source le matériel remis habituellement à tous les participants au trail. Elle concerne d’abord les produits jugés inutiles à la performance des coureurs, soit les médailles et les chandails, fabriqués le plus souvent en Chine. Pour compenser la déception éventuelle des participants attachés aux traditionnelles médailles qui récompensent leur effort, un plant de pin blanc provenant d’une pépinière québécoise sera remis à chacun des participants.

Le projet prévoit également l’élimination complète des bouteilles en plastique à usage unique. Un verre réutilisable en caoutchouc rétractable sera remis à la place à tous les coureurs qui pourront le transporter dans leur chandail. Quant à l’eau, elle sera disponible dans de grands contenants sur plusieurs points de ravitaillement le long du parcours, ainsi que dans un réservoir d’une capacité de 1000 litres à l’arrivée de la course.

Trail_eau

C’est enfin à travers le transport que les promoteurs de ce trail ont choisi d’agir pour réduire l’impact environnemental de l’évènement. Outre une navette destinée aux membres du personnel travaillant sur place, les organisateurs encouragent la clientèle à faire du covoiture pour se déplacer sur le site. Une page dédiée à l’événement sera d’ailleurs disponible sur le site de covoiturage Amigo Express afin de mettre en contact les participants intéressés. Pour les récompenser, Gestev leur réserve un stationnement au plus près de l’entrée du site de l’événement.

«Le Trail du coureur des bois de Duchesnay est une occasion idéale pour mener ce projet-pilote, souligne Marie-Caude Dufour, chargée de projet chez Gestev. Les participants sont des amateurs de nature, ils sont donc plus ouverts aux changements que nous proposons. On le voit à travers les réseaux sociaux, la demande de telles mesures [environnementales] est forte de la part d’une bonne moitié de notre clientèle.»

trail-coureur

Cette initiative est d’ailleurs en phase avec l’évolution écoresponsable des événements sportifs. «Il y a par exemple l’ultra-trail Harricana au Québec ou le marathon de Berlin dont les promoteurs cherchent souvent à réduire le nombre de chandails; mais je n’ai pas encore vu d’élimination complète des chandails et des médailles dans une course.» Avec près de 1000 participants annoncés, le Trail du coureur des bois de Duchesnay devrait réduire son empreinte environnementale pour au moins autant de chandails, de médailles et de bouteilles en plastique éliminés à cette occasion. «Ce projet-pilote permettra d’avoir le point de vue des coureurs sur leur expérience notamment sur l’utilisation du verre réutilisable. Ensuite, selon l’évaluation que nous en ferons, cette approche sera transposée à d’autres événements sportifs comme les marathons.»

sur le même sujet

  • infolettre

    Envoyée tous les jeudis