L’aréna de Saint-Michel, à Montréal, est la première au Canada à utiliser l’eau de pluie pour entretenir sa patinoire. Par cette innovation, l’aréna fait une pierre deux coups: elle diminue de 30% sa consommation d’eau annnuelle (une économie de plus d’un million de litres d’eau potable par an) et répond à un problème existant de refoulement des eaux à l’intérieur du bâtiment.

Cette amélioration de la gestion des eaux en fait la première en son genre au Canada sur un bâtiment déjà construit.

C’est 90% des eaux de pluie qui est récupéré de la toiture de l’aréna et emmagasiné dans deux réservoirs intérieurs. L’eau est ensuite filtrée, traitée et chauffée pour être utilisée par les surfaceuses, la machinerie d’entretien de la glace. Un bassin de rétention extérieur de 250 m3 est également aménagé pour alléger le débit pluvial. Cette installation permet de mieux gérer les eaux lors de pluies intenses et d’éviter les refoulements dans l’aréna dus à la surcharge du réseau d’égout municipal.Aréna St Michel

Selon l’arrondissement Villeray-Saint-Michel-Parc-Extension, ce projet-pilote permettrait de répéter l’expérience dans d’autres arénas au Canada.

« Je suis très heureux que l’expérimentation de ce projet-pilote de récupération et de gestion des eaux pluviales à l’aréna de Saint-Michel puisse tester la fiabilité technique et la viabilité économique du système et servir de référence à l’ensemble des arénas au pays qui devront tôt ou tard moderniser leurs installations », indique Frantz Benjamin, conseiller municipal de la Ville de Montréal du district de Saint-Michel.

sur le même sujet

  • infolettre

    Envoyée tous les jeudis