Alors que la tendance des petites habitations gagne la province, un Festival des mini-maisons, premier événement de ce genre au Canada, aura lieu cet été au Québec.

Le Festival des mini-maisons, organisé par l’entreprise en économie sociale Habitat Multi Générations et l’organisme Mini-maison Québec, se veut une référence en la matière et présentera notamment des modèles d’habitations, des exposants, des conférences, des projections de films. L’événement sera également l’occasion pour les promoteurs immobiliers et les municipalités de découvrir cette nouvelle tendance en développement résidentiel.

Rappelons que le mouvement des mini-maisons a pris naissance aux États-Unis au début des années 2000. C’est vers 2008, au moment de la crise immobilière, que beaucoup d’Américains ayant perdu leur logement ont opté pour les mini-maisons, des habitations beaucoup plus abordables.

Alors que les mini-maisons possèdent une superficie de moins de 1000 pieds carrés, il existe également des micro-maisons, de moins de 500 pieds carrés. Ces habitation sont recherchées à la fois pour leur faible empreinte écologique et pour leur coût accessible. Par exemple, le prix d’une mini-maison, en comptant le terrain, se situe entre 90 000$ et 125 000$.

« On remarque depuis 2014 une croissance rapide du mouvement des mini-maisons au Québec. Des entreprises sont de plus en plus nombreuses à offrir des modèles de mini-maisons, ainsi que des produits connexes à ce type de résidence, par exemple des installations solaires. Le mouvement des mini-maisons rejoint l’intérêt grandissant de la population pour l’autonomie énergétique; il est facile d’intégrer des alternatives énergétiques aux mini-maisons. Ces habitations attirent autant les retraités que les jeunes familles« , explique Philippe Perreault, directeur des communications chez Habitat Multi Générations.

Le festival se tiendra dans la ville de Lantier, sur le site d’un projet immobilier d’Habitat Multi Générations, Les hameaux de la source. Le développement comprend la construction de mini-maisons, ainsi qu’un aménagement paysager comestible. Selon Habitat Multi Générations, il y a une grande demande pour ce type de développement et un projet similaire devrait débuter prochainement en Estrie.

L’événement se déroulera du 24 au 26 juillet.

sur le même sujet

  • infolettre

    Envoyée tous les jeudis