Un nouveau mouvement philanthropique, Raize, permet aux entreprises du Québec impliquées dans une cause sociale d’afficher leur engagement et ainsi d’interpeller les consommateurs.

Fondé par Raphaël Robitaille, un jeune médecin et entrepreneur, le Mouvement Raize propose une manière « sociale » de consommer, en mettant en relation des entreprises (magasins de détail, restaurants, spas…) engagées dans une cause sociale et les consommateurs. Par exemple, l’épicerie Intermaché, située sur la rue St-Jean à Québec, redonne une partie de ses ventes aux organismes de charité L’entraide du Faubourg et la Société St-Vincent de Paul. La bijouterie La Griffe Joaillerie urbaine remet 2$ à Moisson Québec pour chaque vente de sa collection Éclipse, alors que l’Hôtel Château Laurier Québec fait un don de 25$ à la Société Alzheimer de Québec pour certains types de réservation.

Depuis sa création en octobre 2014, 65 entreprises ont rejoint le Mouvement Raize, permettant d’amasser plus de 100 000$ de dons, remis à plus d’une soixantaine de causes, telles que la protection des animaux, la lutte à la pauvreté, l’aide internationale, le soutien aux femmes, etc.

Raize identifie divers avantages pour les entreprises à joindre le mouvement, dont l’accès à un nouveau bassin de consommateurs engagés, une fidélisation de la clientèle, une meilleure image de la marque et des prix avantageux chez les autres partenaires Raize.

« Pour l’entreprise, les avantages d’investir dans une cause vont bien au-delà du fait de rehausser son image de marque. Le retour sur investissement se fait sentir en attirant et en fidélisant des nouveaux clients qui ont une conscience sociale. De même, en plus de développer et de promouvoir les valeurs de l’entreprise, les activités à caractère philanthropique représentent des stratégies de mobilisation d’équipe de travail de plus en plus répandues », peut-on lire sur le site du Mouvement Raize.

sur le même sujet

  • infolettre

    Envoyée tous les jeudis