Menu
Suivez-nous
Recherche

Utiliser les ODD comme base commune de mobilisation et de communication

Par La Rédaction | 26 octobre 2021 | Entreprise

Spécialiste des communications, l’agence Republik utilise les Objectifs de développement durable (ODD) pour ses orientations d’impact mais aussi pour outiller ses clients.

Certifiée B Corp depuis 2015, l’agence de marketing Republik s’engage également en faveur des Objectifs de développement durable de l’Organisation des Nations unies, que ce soit pour renforcer son propre impact socio-environnemental ou aider ses clients à intégrer ces objectifs dans leur modèle d’affaires. Car pour Jean-Philippe Shoiry, chef de la stratégie et associé chez Republik, les ODD offrent un point de départ idéal pour entamer une discussion avec des clients qui n’ont pas tous la même compréhension de leur chaine de valeurs et des enjeux sociaux et environnementaux. «C’est un outil de communication accessible à tous avec un vocabulaire simple, des iconographies et des explications faciles à s’approprier», précise-t-il. 

Cette démarche en faveur des ODD n’a en fait rien de surprenant pour cette entreprise qui a co-initié Accélérer 2030, un regroupement d’organisations lancé en 2020 pour accélérer l’atteinte des ODD au Québec d’ici à 2030. Republik a dirigé à ce titre la direction stratégique à l’origine de cette organisation, créé son nom et son identité visuelle et codéveloppé son plan de déploiement. L’agence continue aujourd’hui à offrir des conseils stratégiques et à aider ponctuellement l’organisation en matière de communication. 

Pour être elle-même en phase avec les ODD, Republik a développé avec l’ensemble de ses employés un plan d’impact qui s’articule autour de trois priorités: la diversité et l’inclusion, l’impact du numérique et l’équilibre santé-travail. «On entame cette année une démarche de théorie du changement sur ces trois piliers pour pouvoir définir des engagements et des cibles mesurables.» Elle tiendra notamment compte de l’ODD 3 sur la bonne santé et le bien-être, ainsi que des ODD 7 et 13 respectivement sur l’énergie propre et les mesures relatives à la lutte contre les changements climatiques. 

Republik propose par ailleurs un atelier de travail sur les ODD aux clients qui désirent adapter leur modèle d’affaires en vue de répondre aux défis énoncés par les ODD. «C’est un atelier sur les enjeux où on identifie dans chacune des étapes de la chaine de valeurs du client les impacts positifs et négatifs en lien avec les ODD.» Une démarche qui permet ensuite de prioriser les enjeux et de définir un plan d’action. «Ce sont souvent les mêmes ODD qui sont pris en compte», constate Jean-Philippe Shoiry. Comme l’ODD 5 sur l’égalité entre les sexes ou l’ODD 8 sur le travail décent et la croissance économique à travers lequel des entreprises choisiront par exemple d’être transparentes et de respecter leurs engagements par des mesures claires. 

Et pour consolider leur démarche d’impact, Jean-Philippe Shoiry conseille aux PME de s’inspirer de ces ODD pour commencer et de les approfondir ensuite par des lectures et recherches de manière à comprendre les nuances des enjeux. Il est également important d’impliquer tous les employés dans l’identification des ODD les plus pertinents et de scruter les impacts du modèle d’affaires à chaque étape de la chaine de valeurs. «Il faut aussi s’assurer de poser des actions concrètes avant de communiquer sur les ODD. Ça c’est le premier conseil qu’on donne à nos clients


Cet article fait partie d’une série consacrée aux Objectifs de développement durable de l’ONU, dont le Canada est signataire, et à la façon dont les organisations québécoises peuvent les utiliser dans leurs propres stratégies d’impact sociétal.

Photo de une: Une partie des employé.es de Republik


Publicité

Infolettre

Envoyée tous les jeudis.

Inscrivez-vous.

Suivez l’actualité de l’économie positive et engagée.

Publicité

Événements

Nos prochaines activités.

07
Déc.
Voir tous les événements