Menu
Suivez-nous
Recherche

De Bixi à Uber : l'influence de l'économie circulaire

Par Marie Allimann | 26 janvier 2016 | Chronique

daniel_EDDEC4
 
 

Représentant un marché mondial qui pourrait atteindre les 335 milliards de dollars d’ici à 2025, l’économie collaborative bouscule les modèles d’affaires établis et force les gouvernements à s’adapter rapidement.

Elle est, pour certains, porteuse d’un véritable projet de société, ou du moins d’opportunités d’affaires. Pour d’autres, elle cristallise des tensions sociales, comme le témoigne la polémique autour d’Uber, et marchande des produits autrefois donnés aux plus démunis. En fait, l’économie collaborative englobe une variété de modèles d’affaires et d’échange soulevant des enjeux très différents incluant, par exemple, le troc (ex: L’Accorderie), les dons (Renaissance), la revente (Kijij), la production collaborative (Fab labs) ou encore de l’usage partagé d’un bien ou d’un service (Airbnb, Bixi, La remise).
 

la remise_montréal

La Remise, bibliothèque d’outils à Montréal


 
Certains modèles d’économie collaborative font appel à une autre stratégie d’économie circulaire : l’économie de fonctionnalité. Celle-ci propose qu’une entreprise conserve la propriété de son produit, mais en loue l’usage, ayant ainsi la mainmise sur « son capital matière ». Par exemple, Xerox, un des pionniers en la matière, reste propriétaire de l’équipement pour lequel il assure l’entretien et la mise à niveau, et offre à ses clients de payer pour le nombre de photocopies produites. Grâce à ce modèle d’affaires, ses nouvelles générations de photocopieurs sont aujourd’hui composées de 70 % à 90 % des composants des anciennes machines. Cette stratégie permet à l’entreprise de générer des gains nets de plus de 250 millions $ annuellement. Apparu dans les années 1990, plusieurs s’étonnent que davantage d’organisations n’aient pas déployé ce modèle en proposant de nouvelles offres bonifiant de façon novatrice leurs produits et services. Si l’on en croit les premières études sur le sujet, l’économie de fonctionnalité serait pourtant gagnante sur toute la ligne : fabricants, consommateurs, travailleurs, tous y trouveraient leur compte dans ce nouveau modèle qui permettrait de surcroit de limiter de façon significative les impacts environnementaux.
 
__echofab_

ÉchoFab, atelier de création numérique et premier Fab Lab du Québec


 
Portés notamment par une digitalisation de l’économie, un climat financier atone, le passage d’une culture de «possession » à une consommation centrée sur l’usage des objets, et une raréfaction des ressources naturelles, certains estiment que l’économie collaborative et de fonctionnalité sont les préceptes d’un véritable changement de paradigme. Gouvernements, consommateurs, industries, citoyens, syndicats, entreprises d’économie sociale : tous sont concernés par ces bouleversements majeurs de l’économie. Malgré l’ampleur du phénomène, les implications sociales, environnementales et économiques des différents modèles d’affaires et d’échange qu’il englobe demeurent peu étudiées à ce jour.
Plusieurs questions demeurent à élucider. Par exemple, certains de ces modèles risquent-ils d’accentuer l’écart de richesse ? Lesquels pourraient, au contraire, faciliter l’accès aux biens et services pour les moins fortunés ? Dans quels contextes renforcent-ils le tissu social ? Quels nouveaux rapports de force s’installent ? Quels modèles ont-ils le potentiel de créer davantage d’emplois locaux ? Quels seront les impacts sur les conditions de travail ? Quels ajustements seront nécessaires sur le plan juridique et réglementaire ? Quels seront les gains nets réels en termes de réduction d’impacts sur l’environnement et sur notre consommation de ressources naturelles ? Par exemple, si l’économie collaborative permet d’augmenter le pouvoir d’achat des ménages, risque-t-elle d’augmenter la consommation de ces mêmes ménages ?
Article co-écrit avec Mélanie McDonald, coordinatrice, Institut Eddec


Publicité

Infolettre

Envoyée tous les jeudis.

Inscrivez-vous.

Suivez l’actualité de l’économie positive et engagée.

Événements

Nos prochaines activités.

04
Mai.

Remise des Prix Novae 2022

Voyez les photos de l’événement

Voir tous les événements