Menu
Suivez-nous
Recherche

MEC : Une croissance basée sur la communauté

Par Marie Allimann | 30 novembre 2016 | Entreprise

Alors que MEC a ouvert cette année cinq nouveaux magasins à travers le pays, rencontre avec Anne Donohoe, directrice du marketing, pour qui l’esprit de communauté reste la clé du succès.

Considérée comme l’un des chefs de file du plein air au pays et reconnue, selon le magazine Canadian Business, comme la marque la plus respectée des Canadiens, MEC cherche à servir ses membres et à faciliter leurs activités sportives et récréatives peu importe où ils se trouvent : la coop compte aujourd’hui plus de 4 millions de membres au Canada qui habitent en ville mais aussi en banlieue et en zone rurale. « Notre communauté est si géographiquement diversifiée qu’il est nécessaire pour nous d’augmenter notre nombre de points de vente en dehors des centre-villes. MEC, ce n’est pas juste des magasins, ce sont des points de rencontre pour toute une communauté adepte de plein-air qui souhaite consommer différemment », explique Anne Donohoe. L’entreprise est aujourd’hui présente dans 18 villes à travers le pays.

Développer un sentiment d’appartenance envers la marque lié à une vision durable du commerce est la stratégie déployée par la Coop depuis sa fondation en 1971. L’une des façons d’articuler cette vision est Le Grand Marché MEC, l’un des plus grands événements de l’entreprise, qui a été conçu pour aider ses membres dans leurs opérations d’achat, de vente et d’échange d’équipements usagés. Les membres de la communauté peuvent également y recourir pour trouver des partenaires dans leurs activités de plein-air. Ainsi, l’impact social constitue un élément primordial du modèle d’affaires de MEC. « Faire des affaires n’est pas incompatible avec l’idée d’avoir un impact social. Pour nous, ces deux notions sont plutôt complémentaires, c’est pourquoi par exemple nous reversons une partie de notre chiffre d’affaires à des organismes comme 1% pour la planète»

Lire aussi : Black Friday, Patagonia donne 100% de ses revenus pour la planète

MEC3

MEC compte plus de 4 millions de membres à travers le Canada

Lire aussi : Beside, Abitibi & co donne une voix à sa communauté

MEC s’illustre également par ses soutiens financiers dans la communauté plein-air, que ce soit auprès de l’organisme américain Outdoor Nation, du magazine québécois Beside, qui lie plein-air, entrepreneuriat et nouveaux mouvements d’écologisme, de l’organisme ontarien CultureLink, qui aide les nouveaux arrivants à participer à des activités de plein-air gratuites à Toronto, ou encore d’Urban Native Youth, organisme de Vancouver dédié aux jeunes autochtones – chaque fois, l’objectif est d’avoir un impact réel sur la vie d’une communauté. « Être une coopérative nous pousse à poser des actions qui auront des répercussions directes sur nos membres mais aussi sur les personnes qui gravitent autour, ce qui explique notre volonté d’investir le plus possible dans des projets communautaires et particulièrement ceux qui sont liés à la jeunesse. »

L’impact, c’est aussi la création d’emplois: MEC prévoit d’ailleurs l’ouverture de deux futurs magasins situés dans le sud et l’ouest de Calgary, où environ 160 emplois seront créés, et ce dans un contexte de redynamisation économique de cette région particulièrement touchée par le chômage suite au ralentissement du secteur pétrolier.


Publicité

Infolettre

Envoyée tous les jeudis.

Inscrivez-vous.

Suivez l’actualité de l’économie positive et engagée.

Publicité

Emplois

Trouvez l'emploi idéal.

Événements

Nos prochaines activités.

25
Fév.

Prix Novae 2022

Date limite des mises en candidatures.

Voir tous les événements