LES PRIX NOVAE 2019

LES 20 MEILLEURES INNOVATIONS À IMPACT
DE L’ANNÉE

Les Prix Novae 2019 ont été dévoilés le 7 mai.

prix-novae-alte

Voyez les photos de l’événement


Voici les 20 meilleurs projets à impact de l’année sélectionnés aux Prix Novae 2019.

ADMTL

AÉROPORTS DE MONTRÉAL mise sur l’impact de ses approvisionnements responsables

Par l’adoption d’une stratégie d’approvisionnement responsable (2018-2022), Aéroports de Montréal a mobilisé ses employés et ses fournisseurs autour de critères sociaux et environnementaux. Ses contrats accordés à des entreprises d’économie sociale ont ainsi triplé en 2018 par rapport à 2016, les impacts environnementaux des projets de construction ont été réduits grâce aux critères de développement durable intégrés aux documents d’appel d’offres et les technologies propres ont été davantage inclues dans ses achats, donnant lieu par exemple à la conversion d’un camion à l’électricité par la firme montréalaise Ecotuned.


alte

ALTE, la première coopérative d’ingénieurs au Québec

Ces jeunes ingénieurs, spécialisés notamment dans l’efficacité énergétiques des bâtiments et dans l’agriculture de proximité, ont créé au début de 2018 la toute première coopérative d’ingénieurs au Québec: Alte. Sa mission est de concevoir et implanter des techniques alternatives durables et écologiques, soit des techniques à faible impact environnemental, conçues collectivement avec ceux qui en ont besoin et, dans la mesure du possible à base de matériaux locaux ou recyclés, et qui durent dans le temps. Ainsi au cours de ses premiers mois d’opération, Alte a mené des mandats variés, qu’il s’agisse de conceptions de bâtiments durables dans un écovillage, d’un système d’irrigation réduisant les pertes d’eau ou d’une serre pour une école, ou encore d’analyses énergétiques pour des coopératives d’habitation.


Rosemont-DefiZeroDechet01

ROSEMONT lance un défi zéro déchet à  ses concitoyens

L’Arrondissement de Rosemont-La Petite-Patrie (Montréal) a lancé à sa population le Défi Zéro Déchet: 50 foyers sélectionnés se sont ainsi engagés dans un programme de 8 mois afin de réduire leur production de déchets. Accompagnements personnalisés, outils concrets, ateliers thématiques ont permis, à mi-parcours, une réduction moyenne de déchets de 16% (sur les 20% visés à la fin du programme). L’arrondissement lancera à nouveau le défi à 50 autres foyers à l’automne 2019.


desjardins

DESJARDINS offre une garantie solidaire

La Caisse d’économie solidaire Desjardins a établi un partenariat inédit avec les fondations J.W. McConnell, Lucie et André Chagnon et Mirella et Lino Saputo afin de créer un nouvel outil financier à vocation sociale et communautaire: la Garantie solidaire. Agissant comme endosseurs, les fondations offrent 15 M$ en garantie pour que ces organismes et entreprises à impact social puissent obtenir un prêt, qui n’aurait pu être consenti selon les normes usuelles. Depuis le lancement en juin 2018, quatre organisations en ont bénéficié: l’ALPABEM, Pépinière | Espaces Collectifs, Buffet Accès Emploi et le Groupe-conseil en développement de l’habitation.


Alain_Mario_borne rapide

CASCADES branche ses employés

A l’initiative d’employés, le programme d’accès aux véhicules électriques vise à inciter les employés de Cascades à adopter des pratiques de mobilité durable, grâce notamment à l’installation de bornes de recharge et l’offre d’un incitatif de 2000$. D’abord proposé aux 1400 employés de Cascades à Kingsey Falls, le programme a été rapidement déployé sur l’ensemble des sites de l’entreprise au Québec: aujourd’hui ce sont plus de 4200 employés touchés et 80 bornes installées. Alors que moins de 10 employés de Cascades roulaient électrique avant l’initiative, ils sont aujourd’hui plus de 80 à avoir adopté ce mode de transport.


creddo

CREDDO stimule l’économie circulaire en Outaouais

Amorcé en 2017 par le Conseil régional de l’environnement et du développement durable de l’Outaouais (Creddo), le projet Synergie Outaouais a permis en 2018 de mobiliser et d’accompagner 86 entreprises dans une transition vers une économie circulaire où les extrants des uns deviennent les intrants des autres. Par la création de ce circuit vertueux, ce sont ainsi 625 tonnes de matières qui ont été détournées de l’enfouissement, 165 tonnes d’émissions de GES évitées et plus de 150 000$ d’économies réalisées par les entreprises impliquées.


papineau

L’ECOLE LOUIS-JOSEPH PAPINEAU fait de l’agriculture urbaine et communautaire

Co-portés par plusieurs organismes du quartier Saint-Michel, à Montréal, les Jardins des Patriotes sont des zones de culture maraîchère et de sensibilisation environnementale sur le terrain de l’école secondaire Louis-Joseph-Papineau. Outre les bénéfices éducatifs liés à cette utilisation originale d’un espace vacant d’une école – quelque 350 jeunes profitent de ces activités d’agriculture urbaine -, la vente à bas prix de tous ces fruits et légumes permet aussi de répondre à la crise alimentaire du quartier et de contribuer à une bonne santé des citoyens du quartier.


ia

iA adopte l’agriculture sur toit

En collaboration avec la jeune entreprise Du toit à la table, le toit de l’édifice d’iA Groupe financier du 3800, rue de Marly à Québec a implanté sa première ère d’agriculture urbaine. Différentes variétés de légumes bios y sont cultivées et vendues aux employés de juillet à octobre sous forme de paniers hebdomadaires: pour l’été 2018, plus de 8 tonnes de légumes ont été produites, tandis que la totalité des revenus de location de la toiture ont été remis à Centraide Québec et Chaudière-Appalaches. Quelque 30 employés – soit le maximum qu’il était possible d’inclure en cette année de rodage – se sont inscrits aux paniers bios; l’engouement a été tel que le projet prendra de l’envergure en 2019, l’édifice comptant encore plusieurs dizaines de milliers de pieds carrées de toitures non exploités.


la-tasse

LA TASSE réinvente le contenant consigné

Le 30 août 2018 est officiellement lancée en phase-pilote dans le quartier Villeray, à Montréal, La Tasse: un système de gobelets réutilisables en consigne. Cette idée avait germé un an plus tôt au sein d’un petit groupe de propriétaires de cafés afin de lutter contre la pollution occasionnée par les gobelets jetables. Les premiers résultats ont établi que, sur une base hebdomadaire, chaque tasse consignée en circulation permettait d’éviter 1,6 gobelet jetable. Rapidement, l’engouement a largement dépassé le périmètre du quartier puisque plus de 200 établissements (cafés indépendants, universités, cégep, municipalités, et même des franchises McDonald’s) ont aujourd’hui rejoint le réseau à travers le Québec.


vigne

AU/LAB implante des vignes urbaines

Vignes en ville, du Laboratoire sur l’agriculture urbaine (AU/LAB), est un projet d’étude du comportement des vignes rustiques en milieu urbain. Mené depuis 2018 en collaboration avec la SAQ, Vignes en ville compte plus de 250 pieds de vigne sur trois toits institutionnels (ITHQ, SAQ et Palais des congrès de Montréal). Explorant aussi de nouvelles voies de revalorisation du verre de bouteille, qui est encore aujourd’hui enfoui, le projet a permis de revaloriser près de 11 000 bouteilles de vin sous forme de verre broyé intégré au substrat et en tant que paillis. Le projet, qui se déploiera sur deux nouveaux sites, vinifiera sa première cuvée en 2020.


lemay

LEMAY mise sur l’architecture «nette positive»

Intégrer la notion de «net positif» aux métiers de l’architecture: telle est l’approche adoptée par Lemay, qui vise ainsi que tous ses projets aient des impacts tangibles sur des enjeux globaux de durabilité tels que le syndrome des bâtiments malades, la surconsommation des ressources naturelles et les émissions de carbone. Le tout se mesure selon 3 axes – la santé, l’environnement et le carbone – sur la base notamment de certifications telles que WELL, Fitwel, Leed ou Carbone Zéro. La rénovation du Phénix, édifice du siège social de l’entreprise, a été le premier projet visant l’intégration de cette vision. On y trouve notamment un design actif conjuguant mobilité et santé, un design biophilique favorisant l’accès à la nature et la bonne santé mentale, et la notion de laboratoire d’innovation pour tester des approches qui sont ensuite proposées aux clients de Lemay.


liveroof

LIVE ROOF valorise les résidus alimentaires dans les toits verts

Live Roof souhaitait mettre au point un substrat de culture pour toitures végétalisées constitué entièrement de matières recyclées afin d’éviter l’utilisation de matières vierges et de favoriser un approvisionnement local. Après avoir collaboré avec deux centres de recherches, Live Roof a identifié son fournisseur de matières organiques: le Centre Hospitalier de Lanaudière. En utilisant un système de déshydratation des résidus alimentaires, l’établissement valorise dorénavant les résidus de tables de 2500 repas par jours – soit 2000 tonnes métriques de matières organiques détournées de l’enfouissement. D’autres centres hospitaliers ou institutions pourraient prendre part à cette démarche de revalorisation des résidus pour végétaliser des toits.


proxim-2

MAILLON VERT convertit les pharmaciens

La pharmacie Proxim Christine Murphy, à Eastman, est devenue en 2018 la première au Québec à être certifiée carboneutre. La certification « Pharmacie carboneutre » a été créée spécifiquement pour ce secteur par Maillon Vert, avec l’aide de l’organisme de compensation Planetair. On y quantifie les émissions de GES associées au fonctionnement d’une pharmacie: livraisons à domicile, transport des employés, énergie et déchets, plastiques (fioles, piluliers, sacs) et papiers (feuilles, circulaires). Ainsi, la pharmacie Proxim Christine Murphy s’est par exemple dotée de panneaux solaires qui fournissent 30% de son électricité, assure la livraison des médicaments à domicile avec une voiture 100% électrique et a réduit la quantité de sacs de plastique et de sacs de papier distribués aux clients d’au moins 50%. Maillon Vert, qui a aidé une quarantaine de pharmacies à verdir leurs activités en 2018, envisage étendre son programme de certification au reste du Canada et en France.


Navette_4

CANDIAC teste le bus autonome et électrique

La Ville de Candiac a lancé à l’automne 2018 le premier projet de démonstration longue durée de navette autonome électrique sur voie publique en sol canadien. Avec une capacité de 15 passagers et roulant à une vitesse d’exploitation maximale de 25km/h, cette navette autonome électrique, opérée par Keolis Canada, favorise l’utilisation du transport collectif notamment dans des zones non desservies par l’offre en place, et ce, sans nécessiter l’ajout d’infrastructures lourdes. La navette permet ainsi aux citoyens et travailleurs de Candiac d’atteindre plus facilement leur destination finale, en facilitant notamment l’accès au stationnement incitatif d’Exo au terminus d’autobus. Elle effectue en outre plusieurs arrêts, notamment à l’hôtel de ville, à un complexe pour retraités et aux abords d’entreprises locales. Pour la municipalité, ce projet contribuera à l’élaboration d’un cadre réglementaire et de politiques publiques qui favoriseront le déploiement de véhicules électriques et intelligents localement et à l’échelle du Québec.


muse

MUSES invente les nouveaux rites funéraires écologiques

Les rites funéraires traditionnels sont de plus en plus pointés du doigt en raison de leur impact négatif sur l’environnement: un cimetière de 10 acres peut contenir 1000 tonnes de métal, 20000 tonnes de béton et assez de bois provenant des cercueils pour construire 40 maisons. C’est pourquoi Muses Urnes Design a développé Roots, une urne écologique faite de marc de café recyclé qui permet la pousse d’un arbre. En plus de l’innovation au niveau du rituel funéraire (quand une vie cesse, une autre s’amorce), la R&D de ce projet a permis la création d’un nouveau biomatériau: un ciment biodégradable à base de marc de café recyclé, de chaux dolomitique naturelle et de colle écologique. Au final, l’urne se biodégrade en deux semaines, le marc de café recyclé favorise la croissance de l’arbre et la chaux neutralise le ph des cendres.


T2T

SAESEM revalorise les déménagements

Chaque été, les trottoirs de Montréal sont pollués de rebuts suite aux déménagements. Afin de contrer ce problème, la Société pour l’action, l’éducation et la sensibilisation environnementale de Montréal (SAESEM) et l’Association étudiante de l’Université McGill ont développé dans le quartier Milton-Parc le projet T2T (pour Trash2Treasure – ou DispoRespo), un service de collecte carboneutre à domicile. Durant les 8 jours de collecte, une cinquantaine d’étudiants ont bénéficié du service, ce qui a permis de collecter plus de 5 tonnes de matières (meubles, vêtements, livres, petits électroménagers, literie, etc.) qui ont ensuite été acheminées vers des filières de réemploi locales. En plus de réduire le gaspillage de matières, T2T a contribué à améliorer la propreté du domaine public et à encourager la communauté étudiante à donner une seconde vie aux objets dont ils ne se servent plus.


angus

ANGUS lance l’écoquartier mixte et durable

Après avoir développé sur les terrains du Technopôle Angus (Montréal) une première phase essentiellement tournée vers l’emploi et les commerces de proximité, la Société de développement Angus a amorcé le déploiement de sa seconde phase: un écoquartier mixte comprenant des bureaux pouvant accueillir 1500 nouveaux travailleurs, 200 appartements en copropriété à prix abordable, du logement social, une résidence étudiante et une école primaire de quartier. Parmi les infrastructures éco-innovantes qui y seront intégrées figurent une boucle énergétique, un système de chauffage et de climatisation qui répartit les masses d’air chaud et d’air froid en fonction des besoins de chacun des bâtiments (permettant une réduction de 26% des GES), et un système pluvial qui permet la réutilisation in situ de 95% des eaux de pluie. Le plan de développement de cet écoquartier a obtenu le niveau Platine du programme de certification LEED v4.


lion2

LION s’impose sur le marché de l’autobus scolaire 100% électrique

Après plusieurs années de développement et après avoir rencontré des centaines d’opérateurs, de chauffeurs, de mécaniciens et de dirigeants de commissions scolaires partout en Amérique du Nord, La Compagnie électrique Lion est parvenu à proposer un véhicule ayant les caractéristiques recherchées par les utilisateurs des véhicules scolaires. Aujourd’hui l’entreprise, qui a aussi présenté mi-2018 un modèle de midibus 100% électrique, s’est imposée sur le secteur du transport par autobus électrique: son LionC est ainsi le seul véhicule scolaire électrique de type C fabriqué en Amérique du Nord. Avec actuellement quelque 200 de ses autobus sur les routes d’Amérique du Nord, Lion a réussi à éviter l’émission de 4600 tonnes de GES en 2018.


 

Jardins solaires-Drone

CANDIAC intègre énergie solaire et agriculture urbaine

S’inscrivant dans un vaste développement domiciliaire, les Jardins solaires sont un projet de 148 maisons de ville, intégrant panneaux solaires et agriculture urbaine, une première dans le secteur de l’immobilier québécois. La moitié des unités sont ainsi dotées de six panneaux solaires sur toitures chacune : l’électricité produite sert notamment à l’éclairage des logements et allège les factures énergétiques des propriétaires – soit l’équivalent d’environ un mois de consommation pour une famille. Les 74 autres logements disposent quant à eux de potagers biologiques, soit cinq grands contenants permettant d’assurer trois à quatre récoltes par année.


espaces-initiatives

ESPACES D’INITIATIVES met le citoyen au cœur de la valorisation patrimoniale

En 2015, un collectif de citoyens a décidé de redonner à l’Église St-Charles, dans le quartier Limoilou à Québec, sa vocation de lieu de rencontre pour la communauté. L’objectif est à la fois de mettre en valeur le patrimoine religieux québécois et de favoriser la collaboration multisectorielle et multidisciplinaire à impact social. À travers une approche par projets éphémères, destinée à décloisonner graduellement les acteurs qui travaillent traditionnellement en silo, l’initiative citoyenne a su mobiliser plusieurs partenaires, dont la Ville de Québec qui lui a octroyé un financement de 3 millions$. Fort de son ancrage citoyen et de ses appuis institutionnels, Espaces d’initiatives est appelé à devenir le Laboratoire d’innovations sociales pour la région de la Capitale-Nationale.


Les Prix Novae 2019 sont une présentation de TD et de Bombardier, et bénéficient d’une collaboration avec Les Affaires, partenaire média.

Voyez comment TD et Bombardier ont abordé l’innovation à impact en 2018

7715_XL_Battery_train__TALENT_3

Bombardier: Des transports plus «verts» face aux changements climatiques

Groupe Banque TD: un milliard$ pour soutenir les collectivités


Téléchargez le livre blanc

livre_blanc