Groupe Paradoxe
Théâtre Paradoxe

Le Théâtre Paradoxe (ancienne Église Notre-Dame-du-Perpétuel-Secours) est à la fois un lieu de formation et d’insertion professionnelle et sociale, une scène culturelle multidisciplinaire, un levier de revitalisation urbaine et un bâtiment patrimonial et écoresponsable. Mis sur pied à l’initiative de l’entreprise d’économie sociale et d’insertion professionnelle en événementiel Groupe Paradoxe, le théâtre poursuit le double objectif d’arrimer la formation professionnelle avec le monde du travail et de démocratiser la culture dans l’arrondissement du Sud-Ouest, à Montréal. Le sous-sol du théâtre est réservé à la formation des 30 apprentis techniciens, âgés entre 18 et 35 ans, qui assurent les besoins techniques de la salle de spectacle. L’établissement a mis en place plusieurs mesures en vue de devenir la première scène certifiée écoresponsable du Grand Montréal: l’éclairage est assuré par des ampoules fluocompactes et des LED, 8000 verres en plastique ont été économisés dans l’année et les émissions de GES dues au transport d’équipement et de mobilier sont réduites grâce à leur disponibilité sur place. Inauguré en février 2014, le Théâtre Paradoxe est le plus important projet d’économie sociale au Québec en termes d’investissement.


Vidéotron
Gestion de la désuétude des produits électroniques
Vidéotron a su au cours des années contribuer au développement d’un marché du réemploi des appareils électroniques usagés. L’entreprise d’économie sociale en santé mentale, le Service d’intégration au travail (SIT-Mauricie), participe au projet depuis ses débuts, en assurant la réception des produits, le tri et en déterminant quel appareil doit être réparé, réutilisé ou valorisé sur le réseau de Vidéotron ou d’un autre fournisseur. En plus d’avoir prolongé la durée de vie de 36 tonnes de produits électroniques en 2014, le programme de Gestion de la désuétude des produits électroniques favorise l’intégration au travail de plus de 135 personnes vivant avec une problématique de santé mentale. L’ensemble du processus est évalué par une certification approuvée par Recyc-Québec. En 2014, le projet a généré des revenus d’un million $ et des économies de 3,2 millions $ à travers le processus de réutilisation des produits recyclés.


Mouvement des caisses Desjardins
Offre habitation verte Desjardins
Lancée en mars 2014, l’Offre habitation verte de Desjardins est un produit financier qui récompense l’achat d’une maison écologique neuve et la rénovation écologique, notamment par des rabais et gratuités sur des produits financiers connexes (prêts, assurances) et des remises en argent — celles-ci peuvent atteindre 2000$ pour la construction d’une maison écologique et 500$ pour un projet de rénovation. Le Mouvement des caisses Desjardins compte ainsi stimuler le marché de l’habitation durable au Québec. Afin de mettre en place ce nouveau produit, l’institution financière s’est associée à l’organisme Écohabitation et au Conseil du bâtiment durable du Canada afin de bénéficier de leur expertise dans le domaine. L’Offre habitation verte a rapidement été reconnue, notamment par des cabinets d’architectes, comme un levier financier répondant à un besoin du marché immobilier. En ce sens, Desjardins a adapté son offre afin de reconnaître le programme LEED. L’initiative a été l’occasion pour le Mouvement Desjardins d’informer ses membres des bénéfices économiques de l’acquisition d’une résidence écologique et de les accompagner dans leurs démarches. L’entreprise envisage pour la suite de sensibiliser les entrepreneurs à la cause de la construction durable.