Menu
Suivez-nous
Recherche

Benoit Tessier, conseiller, Relations avec les partenaires, Société de transport de Montréal

Par André-Anne Cadieux | 27 mai 2015 | Métiers

Expliquez-nous en quoi consiste votre rôle. Je suis responsable d’assurer les liens entre les responsables et chargés de projets à la STM et les partenaires du milieu : les arrondissements, municipalités, organisations communautaires, groupes de citoyens, associations de commerçants, etc. Mes principales fonctions sont de travailler au niveau de l’acceptabilité sociale des projets de la STM, tant au niveau des services offerts que des infrastructures.
Je travaille donc à assurer l’arrimage des objectifs de la STM et des besoins de sa clientèle avec les intérêts et attentes des milieux concernés. En même temps, je représente aussi une porte d’entrée pour ces partenaires, qui ont parfois des enjeux à soulever ou des projets à présenter à la STM.

Présentez-nous une réalisation dont vous êtes fier.
À chaque fois que voit le jour un projet sur lequel j’ai travaillé, une certaine fierté s’installe. Surtout quand des ajustements ont dus être apportés en cours de route, à mesure que les discussions avançaient entre les responsables du projet et les partenaires concernés. L’implantation d’une voie réservée au transport collectif ou la réfection d’une station de métro peut, au départ, soulever des inquiétudes, mais s’avère souvent en fin de compte une occasion de réfléchir à l’amélioration générale d’un quartier et tout le monde (les utilisateurs du transport collectif, les résidents, les travailleurs, les commerçants) en bénéficie, surtout si le projet a été travaillé en concertation.

Quel fût votre parcours académique et professionnel pour en arriver ici ?
J’ai fait des études universitaires en communication, en science politique et je poursuis une spécialisation en administration publique. Pendant ma maîtrise, j’ai commencé à travailler dans le domaine du transport durable et à m’intéresser aux politiques publiques, aux enjeux et aux acteurs dans ce domaine. J’ai été engagé à la STM en 2008 dans le poste que j’occupe présentement, et mes fonctions ont graduellement évolué vers le rôle que je joue maintenant autour de la question de l’acceptabilité sociale.

Quel a été le “déclencheur” qui vous a incité à aller dans le domaine du développement durable?
J’ai toujours été attiré par le domaine du transport collectif! Mon père a fait une carrière de chauffeur de bus et je me souviens encore quand, à 3 ou 4 ans, je voulais prendre « son » autobus quand il passait près de la maison pour terminer avec lui sa journée de travail, jusqu’au garage. Même si j’ai grandi à l’extérieur de Montréal, il a toujours été naturel pour moi de me déplacer en transport collectif. Je n’ai jamais possédé de voiture et il m’a toujours paru parfaitement sensé de penser l’aménagement urbain de manière à favoriser un réseau de transport collectif performant et efficace. Que mon parcours m’ait mené à travailler à la STM n’a donc rien de surprenant!

Quelle est la qualité qui vous est le plus utile dans votre métier et pourquoi?
La capacité d’analyser et de comprendre rapidement les enjeux, les besoins, les réalités de chacun. Le défi dans mon travail est de savoir concilier les intérêts et attentes des différentes parties prenantes afin de permettre la réalisation de projets qui correspondent aux attentes de chacun, tout en ne dérogeant pas des objectifs de la STM et des besoins de sa clientèle. Je dois donc rapidement saisir ces réalités, comprendre les intérêts, les motivations et la dynamique dans laquelle évoluent les parties prenantes concernées afin de favoriser un climat de concertation constructif.

Votre message à la relève ?
Si le domaine vous passionne, investissez-le. Informez-vous, questionnez, faîtes valoir vos idées et trouvez le moyen d’influencer le cours des choses. N’ayez pas peur non plus des grandes organisations, notamment publiques, qui peuvent, pour certains, paraître immobiles et inatteignables. Elles bouillonnent d’initiatives, de talents, d’idées et d’innovations. On y trouve, comme ailleurs, de grandes opportunités de faire avancer concrètement la société vers le développement durable.

Parlons de vos collègues! Si vous avez des collègues de la relève en développement durable, environnement, responsabilité sociale… et que vous aimeriez les faire connaître, écrivez-nous à redaction@novae.ca en nous indiquant leurs noms/prénoms, le poste occupé et le nom de l’employeur. Peut-être pourraient-ils figurer dans cette rubrique !


Infolettre

Envoyée tous les jeudis.

Inscrivez-vous.

Suivez l’actualité de l’économie positive et engagée.

Ce projet a été rendu possible en partie grâce au gouvernement du Canada.

Événements

Nos prochaines activités.

14
Sep.

Forum Novae – Alimentation

Du 14 au 17 septembre : relevez les grands enjeux alimentaires de notre époque.

Voir tous les événements