Les ingénieurs à l’origine de la jeune entreprise Alte Coop veulent démocratiser les innovations à fort impact.

Alte Coop, une coopérative d’ingénierie à Montréal, est née de la volonté commune de huit finissants en ingénierie d’agir sur leur milieu pour créer des impacts social et environnemental positifs. Unis au hasard de leurs implications communautaires, ces ingénieurs ont créé leur propre espace de travail en août 2017 pour s’investir dans les projets qui leur tiennent à cœur. Une formation auprès du Réseau Coop a permis à tous les membres de l’équipe «de voir ce qui comptait pour nous, soit se loger, se nourrir et l’énergie, explique Abrielle Sirois-Cournoyer, cofondatrice d’Alte Coop. C’est ainsi que nous avons décidé d’offrir nos services de génie-conseil dans le bâtiment durable, les énergies renouvelables, l’efficacité énergétique et tout ce qui touche aux procédés, par exemple dans le domaine agricole.»

Photo Groupe 3

L’équipe de Alte Coop.

Qu’il s’agisse de conceptions de bâtiments durables dans un écovillage, d’un système d’irrigation réduisant les pertes d’eau, d’analyses énergétiques pour des coopératives d’habitation ou d’une serre pour une école, Alte Coop a su développer ses premiers mandats pour une clientèle variée, des PME aux OBNL, en passant par les communautés et les particuliers. Elle a notamment effectué une analyse énergétique de deux événements de la compagnie Moment Factory – ILLUMINATIONS : nature/humaine (photo de Une) qui se sont tenus à Banff et Toronto. Cette analyse tient compte de différentes sources d’émissions de GES, comme les déplacements d’affaires en avion, selon une méthode développée par Planetair. «Cette analyse a permis de compenser les émissions de GES à l’aide d’un projet de reforestation certifié Gold standard dans la région de Montréal, ce qui a mené à la certification carboneutre de ces deux événements.»

rendu-intérieur - Serre

Concept de serre sur toit, développé par Alte Coop.

À travers ses services, Alte Coop souhaite accroitre l’autonomie et la résilience des partenaires et des communautés. «Nous visons à favoriser des projets à fort impact local, social et environnemental mais qui ont de la difficulté à se réaliser par manque technique et financier. Nous utilisons l’argent de nos projets payants pour le redistribuer dans des projets qui font du sens pour nous.» À cette fin, Alte Coop prévoit de réinvestir 60% des profits en heures de services offertes aux communautés. En attendant d’atteindre ce surplus de profit, Alte Coop s’implique bénévolement dans certains projets ou cherche l’appui d’autres entreprises privées désireuses de financer des initiatives pour la communauté. C’est le cas du projet mené pour Violon et Champignon, une entreprise spécialisée dans la culture et la vente de champignons, qui favorise une production sur les principes de l’économie circulaire. Ainsi, grâce au financement apporté par Cascades, Alte Coop a conçu un bio-digesteur pour transformer le compost en biométhane et en fertilisant.

momentFactory2

Alte Coop a collaboré avec Moment Factory pour certifier deux événements carboneutres.

«À long terme, notre mission est de concevoir et implanter des techniques alternatives durales et écologiques», soit des techniques à faible impact environnemental, conçues collectivement avec ceux qui en ont besoin, si possible à base de matériaux locaux ou recyclés, et qui durent dans le temps. L’objectif est également de «démocratiser le savoir technique en offrant à la communauté un libre accès à notre recherche et développement» via des formations par exemple. En ce sens, aider «ceux qui en ont besoin» reste le principal leitmotiv du développement d’Alte Coop.

sur le même sujet

  • infolettre

    Envoyée tous les jeudis