Pour l’entrepreneur LP Maurice, le secteur touristique doit plus que jamais répondre aux aspirations sociétales et environnementales des voyageurs d’aujourd’hui.

L’entreprise montréalaise Busbud est une sorte d’Expédia de l’autobus : elle propose une plateforme de recherche et de réservation de ticket d’autobus auprès de 1300 opérateurs dans 130 pays, sur plus de 1 400 000 routes dans le monde, du Mont-Tremblant à Queenstown en Afrique du Sud. «Aujourd’hui, le voyage proposé en ligne est à la portée de tous. Il n’y plus de frontières entre les provinces, les pays. Les gens voyagent souvent, n’importe où, quand ils veulent et pour une courte durée», relève LP Maurice, fondateur de Busbud.

busbud-Produit

Dans ce contexte, les conséquences environnementales des voyages demeurent un enjeu. «Nous avons donc un rôle écologique à jouer en faisant la promotion de transport en autobus qui est souvent mal-aimé. L’autobus est de loin le mode de transport le plus écologique en termes d’émission de gaz à effet de serre (GES), même comparé au train ou à la voiture hybride.» La compagnie souhaite davantage sensibiliser les utilisateurs sur les enjeux environnementaux et affichera sur son site des informations dans ce sens, notamment sur la quantité de GES épargnée en bus par rapport à l’avion.

lp-maurice

LP Maurice

En parallèle, l’objectif est de connecter les voyageurs à des endroits qui ont une vocation touristique et de faire découvrir des patrimoines variés qu’ils soient humains, culturels ou naturels. À cette fin, la compagnie encourage un développement touristique plus durable pour contrer le surtourisme. «Nous voulons que les gens sortent des sentiers battus et amènent leurs dépenses de tourisme dans des villes qui sont en-dehors des grands centres touristiques.»

La clientèle de Busbud se compose essentiellement des 18-25 ans: ils sont flexibles, avec un budget restreint et soucieux des enjeux écologiques. «Beaucoup d’entre eux ne possèdent pas leur propre véhicule, et favorisent l’utilisation d’un cocktail de transport: marche, vélo, transport en commun ou autopartage.» Pour répondre à leurs besoins, la compagnie a développé un outil accessible sur téléphone intelligent, qui permet de trouver rapidement l’information recherchée. Le service à la clientèle offre quant à lui aux milliers d’utilisateurs hebdomadaires la possibilité d’interagir directement avec BusBud à travers les courriels et les réseaux sociaux. Enfin, l’échange est encouragé au sein de la communauté de voyageurs: «Les utilisateurs peuvent laisser sur le site des commentaires sur leur expérience, de la découverte d’un endroit à la ponctualité d’un bus, ce qui offre à la fois de l’information à jour et structurée.»

busbud-equipe

LP Maurice, qui est également membre du conseil d’administration du hub en innovation et tourisme MT Lab,  encourage la diversité dans tous ses aspects à la lumière d’Airbnb qui se positionne contre les préjugés et les discriminations, par exemple. Dans ce sens, le projet Omnibus de Busbud vise à poser cinq actions concrètes par trimestre pour favoriser la diversité, comme l’aide de certains membres de l’équipe aux communautés locales ou des offres d’emploi inclusives, non genrées. «Nous avons environ 3 millions d’utilisateurs de partout chaque mois sur notre plateforme. Notre équipe reflète un peu nos utilisateurs en ce qu’elle est composée de 35 personnes provenant de plus de 10 nationalités différentes.» La diversité est pour LP Maurice enrichissante tant pour chaque individu que l’entreprise elle-même : «Plus on aura de la diversité, plus ça enrichira notre produit au service de nos utilisateurs.»


LP Maurice interviendra sur le panel Tourisme lors de la prochaine Conférence Novae qui se tiendra à Québec le 29 mars.


Crédits photos: Busbud

sur le même sujet

  • infolettre

    Envoyée tous les jeudis