Cette «usine» mobile, conçue par une entreprise taiwanaise, transforme les déchets en matériaux de construction.

Nommée Trashpresso, cette machine d’un nouveau genre est le fruit des efforts de Miniwiz, une entreprise taiwanaise qui se concentre sur les manières dont on peut transformer les déchets en matériaux de haute performance. Cette usine de recyclage mobile se présente comme une plateforme de 40 pieds dotée d’un conteneur d’expédition. Elle fonctionne à l’énergie solaire grâce aux panneaux installés sur son toit. Ainsi, le Trashpresso n’exige pas le recours à un générateur, et produit suffisamment d’électricité pour les processus de recyclage des déchets. De plus, le système est facilement déplaçable malgré sa taille imposante.

_trashpresso2

Trashpresso est une usine de recyclage mobile qui fonctionne à l’énergie solaire grâce aux panneaux installés sur son toit

Selon Arthur Huang, le co-fondateur de Miniwiz, une fois stationné, le conteneur Trashpresso s’apparente à un satellite en orbite ouvert. Les déchets (plastiques et autres tissus) sont collectés localement, puis lavés, déchiquetés, fondus et moulés grâce à un processus automatisé. Pour accentuer cette démarche d’économie circulaire, l’eau requise pour nettoyer les ordures est réutilisée par la suite. A la fin du processus, les déchets recyclés sont devenus des carreaux de revêtement pour les sols.

_trashpresso3

A la fin du processus de recyclage, les déchets recyclés sont devenus des carreaux de sols

Le Trashpresso a été dévoilé à Shanghai le 22 avril dernier lors du Jour de la Terre – un dévoilement auquel ont participé le magazine National Geographic et l’acteur Jackie Chan. Cette usine de recyclage mobile sera déployée au cours du mois de juillet pour nettoyer la région glaciaire de NianBao Yuze: cette région du plateau tibétain se nourrit des fleuves Jaune, Yangzi Jiang et Mékong, considérablement pollués, notamment en raison du tourisme. Selon Arthur Huang, le Trashpresso permet de démontrer que le recyclage est possible partout. Non seulement il sert à transformer les ordures sur place, mais sert aussi d’outil pédagogique dans des communautés isolées.

sur le même sujet

  • infolettre

    Envoyée tous les jeudis