Pour lutter contre le gaspillage et l’obsolescence programmée, ce centre commercial ne vend que des produits recyclés.

Situé dans la ville de Eskilstuna à 1h30 de Stockholm, en Suède, ReTuna Återbruksgalleria est un centre d’achat entièrement consacré aux produits de seconde main, prêts à l’emploi. Il combine un centre de recyclage municipal traditionnel avec un centre commercial, afin que les citoyens puissent déposer des biens dont ils veulent se départir, et aussi se procurer d’autres objets, eux aussi recyclés.

Lire aussi : Les milléniaux, nouveau champion de la consommation responsable

___ReTuna-Återbruksgalleria-Organic-Food-1020x610

Entre deux achats de produits de seconde main, les clients peuvent s’arrêter pour prendre un café

Le personnel du centre de recyclage intercepte et trie les produits entrants à mesure qu’ils sont déposés, mettant de côté ceux qui peuvent à avoir une seconde vie. Ces produits sont ensuite transmis à des ateliers du type fablab pour être rénovés et vendus dans l’une des 14 boutiques du centre commercial. Parmi les points de vente, le complexe compte des boutiques spécialisées en meubles, ordinateurs et équipements audio, vêtements, jouets, vélos, outils de jardinage et matériaux de construction. Point commun: tout ce qui est vendu dans ces magasins est de seconde main. Le centre comprend également un café-restaurant offrant diverses options axées sur la nourriture biologique et équitable, un espace d’exposition dédié à l’art contemporain, des salles de conférence et une institution de formation dédiée aux pratiques de récupération et de recyclage.

Lire aussi : Quartier Artisan, soutenir les entrepreneurs « artisans »

__retuna-entre-sep-16

Le complexe compte des boutiques spécialisées en meubles, équipements audio, vêtements, jouets, vélos, etc.

Ce centre d’achat nouveau genre a en outre permis la création de 50 nouveaux emplois. Et si la création de cet espace a reçu le soutien financier de la municipalité, les magasins sont à la fois des entreprises privées et des entreprises sociales, dans le but de créer un écosystème favorable à l’entrepreneuriat et l’artisanat.

sur le même sujet

  • infolettre

    Envoyée tous les jeudis