Comment préserver un site patrimonial québécois majeur tout en développant une offre commerciale à impact social ? C’est le défi que relève le Monastère des Augustines depuis sa réouverture en 2015.

Situé en plein coeur du Vieux-Québec, le Monastère des Augustines est collé à l’Hôtel-Dieu, le premier hôpital en Amérique du Nord que les augustines ont fondé à leur arrivée en Nouvelle-France en 1639. Converti en hôtellerie santé depuis 2015, le Monastère compte maintenant 65 chambres, avec cuisine santé, musée et activités de ressourcement. Dans les ailes datant de 1695 et de 1755, complètement rénovées, les visiteurs peuvent croiser les religieuses dans les corridors, même si elles ne sont plus qu’une petite dizaine aujourd’hui.

_Chambre Authentique

L’une des 65 chambres du Monastère des Augustines

« Cela fait 20 ans que les Augustines pensaient à ça, explique Isabelle Duchesneau, directrice générale du Monastère. Elles se disaient ‘notre communauté est appelée à disparaître, que fait-on de notre patrimoine ?’ Elles ne voulaient pas que l’édifice soit transformé en condos, elles avaient une vision pour conserver leur héritage, c’était de véritables femmes d’affaires! » Pour réaliser cette transition, les Augustines ont donc décidé de fonder deux organismes : l’héritage de la communauté a été confié à une fiducie qui a la mission de le préserver, alors qu’un OBNL s’occupe des activités quotidiennes proposées par le Monastère. « L’idée principale venait d’elles, nous avons ensuite monté un projet en cohérence avec les valeurs et l’histoire du Monastère. »

Aujourd’hui, le Monastère des Augustines est un lieu d’hébergement et un centre de santé, où se côtoient bien-être par l’alimentation, yoga, massothérapie et autres ateliers de gestion du stress. L’esprit des lieux a été conservé et la programmation s’inspire de la mission des religieuses : soigner les corps et les âmes. Les activités commerciales permettent de financer le musée ainsi que la conservation des archives de la communauté. « Nous avons une clientèle très variée : si une bonne partie a moins de 40 ans et est féminine à 70%, toutes les personnes qui souhaitent se ressourcer, prendre du répit et du recul sur leur mode de vie sont les bienvenues! »

_Programmation_1

Le Monastère des Augustines est devenu un véritable lieu d’hébergement et un centre de santé, où se côtoient bien-être par l’alimentation, yoga et atres ateliers de gestion du stress.

En juillet dernier, le magazine National Geographic Traveler l’a désigné meilleur lieu de ressourcement du monde. « Le marché du ressourcement et du bien-être est en croissance fulgurante partout dans le monde. Le Monastère a une réelle valeur ajoutée parce qu’il s’agit d’un lieu unique. Le leg des Augustines est unique tant par sa taille que son contexte : c’est la première fois qu’une communauté religieuse fait don d’un bâtiment de son patrimoine pour le transformer en un lieu laïc. Et ce sont 378 ans d’histoire qui nous précèdent! »

_Niveau_2_1

En juillet dernier, le magazine National Geographic Traveler l’a désigné meilleur lieu de ressourcement du monde

isabelle-monastere

Isabelle Duchesneau

Pour garder cet esprit intact, Isabelle Duchesneau explique qu’elle et son équipe essaient d’agir dans la continuité de la mission que les Augustines s’étaient données. « Comme les sœurs, nous souhaitons plus que jamais prendre soin des corps et des âmes. C’est pourquoi 8 des 65 chambres sont dédiées aux proches aidants. Et nous développons en ce moment des initiatives d’innovation sociale et étudions l’impact de nos séjours sur la santé de nos clients. »

Isabelle Duchesneau partagera son expérience dans le cadre de la table ronde « Repenser l’organisme à but non lucratif » lors de la Conférence de Novae à Québec, le 29 mars prochain, consacrée aux nouvelles stratégies liant innovation et impact social. Parmi les autres intervenants de l’événement figurent Nathalie Tremblay, présidente de Marmott Énergies, David Côté, fondateur de Loop, et Bernard d’Arche, cofondateur de l’incubateur Quartier Artisan.

Pour consulter la programmation détaillée et vous procurer des billets, cliquez ici.

sur le même sujet

  • infolettre

    Envoyée tous les jeudis