L’entreprise québécoise Idénergie propose un système afin d’encourager les citoyens à produire – et gérer efficacement – de l’énergie propre depuis leur logement.

Imaginez une maison disposant de panneaux solaires et dont le propriétaire souhaite totalement être maître de sa consommation d’énergie : il souhaite utiliser sa production d’électricité de la manière la plus efficace possible, que cela soit pour son chauffage, son air conditionné ou encore sa voiture électrique. Ce qui lui permettrait à la fois de faire des économies sur la facture de son fournisseur d’électricité, mais aussi d’éviter le «gaspillage» en optimisant la gestion de sa production. C’est ce que propose le nouveau système de l’entreprise québécoise Idénergie : une unité centrale destinée à gérer l’énergie résidentielle.

Ce système combine différents modules de conversion d’énergie solaire, de recharge bidirectionnelle pour voitures électriques et d’onduleurs permettant de générer du courant alternatif pour la maison. Ces modules sont simplement insérés, au besoin, dans un support mural, facilitant l’installation et l’expansion du système. Celui-ci peut en outre communiquer avec les compagnies d’électricité, permettant de vendre au réseau les surplus d’électricité produite par le citoyen. « C’est un projet qui est adaptable partout en Amérique du Nord, raconte Pierre Blanchet, président d’Idénergie. En Ontario et aux Etats-Unis, où l’électricité est plus chère qu’ici, il sera préférable d’être propriétaire du système parce qu’il y a possibilité de revendre son surplus d’électricité. Au Québec, il sera préférable de louer l’installation parce qu’HydroQuébec ne rachète pas les surplus d’électricité mais fournit des crédits. »

Lire aussi : Denis Bastien : « Idénergie est le seul producteur d’hydrolienne en Amérique du Nord »

idenergie2__

Ce système combine différents modules de conversion d’énergie solaire, de recharge bidirectionnelle pour voitures électriques et d’onduleurs permettant de générer du courant alternatif pour la maison et de vendre les surplus d’électricité au réseau

Alors que l’installation de systèmes d’énergie renouvelable est d’ordinaire réservée aux installateurs spécialisés, cette nouvelle gamme de convertisseurs permettra maintenant aux électriciens d’offrir ce type de service. En visant une diminution des coûts d’installations des projets solaires, Idénergie compte voir accroître leur taux d’adoption et permettre à un plus grand nombre de propriétaires de devenir autoproducteurs d’énergie propre. « Une fois le système installé, l’usager peut le personnaliser par lui même et choisir la destination de sa production. De manière similaire à une tour d’ordinateur dont nous pouvons sélectionner les différents périphériques selon nos besoins, les propriétaires du système pourront configurer facilement leur installation en insérant les modules appropriés dans le support mural. Cette plateforme électronique offrira une grande flexibilité aux propriétaires et leur permettra d’agrandir leur système pour répondre à l’évolution de leurs besoins énergétiques dans le temps. »

Lire aussi : Quand l’énergie solaire stimule l’emploi au sein d’une communauté autochtone 

idenergie1__

La plateforme a été optimisée pour gérer l’énergie grâce à sa propre technologie de micro-grille interne à haut voltage et son système de communication par fibre optique à haute vitesse. Elle intègre aussi une compatibilité avec les futurs réseaux intelligents (type applications mobiles et tablettes), permettant aux compagnies d’électricité d’interagir avec les citoyens qui deviendraient autant de nouvelles sources énergétiques distribuées sur leurs réseaux.

Lire aussi : Rackam, l’expertise solaire québécoise s’exporte en Arizona

Idénergie cherche actuellement un dizaine de testeurs au Québec qui ont (ou envisagent d’acquérir) un système d’énergie renouvelable. Un projet-pilote sera alors lancé jusqu’à la fin de l’année 2017 avec en ligne de mire une commercialisation dans l’ensemble de l’Amérique du Nord au cours de l’année 2018. « C’est une période prometteuse pour l’industrie des convertisseurs solaires. Nous sommes convaincus que notre technologie aura un impact significatif sur la façon dont nous gérons l’énergie domestique », conclut Pierre Blanchet.

sur le même sujet

  • infolettre

    Envoyée tous les jeudis