Cinq entreprises québécoises s’associent en vue de concevoir et développer ici les tout premiers véhicules lourds 100% électriques.

L’objectif est de concevoir deux types de véhicules lourds 100 % électriques : un autobus pour le transport de personnes et un camion pour le transport de marchandises. Deux modèles de chacun seront fabriqués dans le cadre de ce projet. C’est l’entreprise de Saint-Jérôme Autobus Lion, manufacturier d’autobus scolaires 100% électriques, qui prendra en charge la fabrication des prototypes, alors qu’AddÉnergie s’occupera de fournir les bornes de recharge. Évalué à 17,2 millions de dollars, le projet soutenu à hauteur de 8,6 millions$ par le gouvernement du Québec, compte trois autres partenaires : TM4, spécialisé dans la réalisation de moteurs électriques, Adetel, une société d’ingénierie électronique et le producteur d’aluminium Alcoa puisque, afin d’alléger au maximum le poids des véhicules, l’utilisation de l’aluminium sera favorisé.

 

autobus lion

L’expertise d’Autobus Lion, manufacturier d’autobus scolaires 100% électriques, sera appliquée à la création de ces véhicules lourds.

 

Selon les initiateurs du projet, 26 emplois seront créés chez les partenaires durant la mise en œuvre du projet, tandis que le nombre d’emplois directs et indirects qui seront créés à la suite de la commercialisation des véhicules est estimé à près de 1500 au cours des 10 prochaines années. « Il s’agit d’un projet mobilisateur représentant une voie d’avenir pour favoriser l’essor d’une économie verte fondée sur les principes du développement durable », indique la ministre de l’Économie, de la Science et de l’Innovation, Dominique Anglade. On estime en outre que ce projet permettra la réduction de près de 50 000 tonnes de gaz à effet de serre sur dix ans.

Lire aussi : E-Lion: l’autobus scolaire électrique prend la route

 

transportdurable

Louis Tremblay, président d’Addénergie, Marc Bédard, président d’Autobus Lion, et la ministre de l’Économie Dominique Anglade lors de l’annonce du projet, cette semaine.

 

Lire aussi : Flo, le nouveau réseau pour recharger son véhicule électrique depuis sa maison

Cet investissement de 8,6 millions$ provenant du Fonds Vert s’inscrit dans le cadre du Plan d’action en électrification des transports 2015-2020.

sur le même sujet

  • infolettre

    Envoyée tous les jeudis