À l’instar de 150 autres villes dans le monde, un Mini Maker Faire se tiendra à Sherbrooke afin d’informer entrepreneurs et citoyens sur la culture « fablab ».

Organisé par La Fabrique, un fablab sherbrookois qui permet aux citoyens, aux artistes et aux entrepreneurs d’exprimer leur créativité et de fabriquer toutes sortes d’objets, le Mini Maker Faire proposera notamment des ateliers et des conférences sur l’économie collaborative et circulaire. Ce sera par exemple le cas de Vélo Ya, créateur de vélos cargos fabriqués sur mesure. Il y aura également des visites guidées de La Fabrique afin de mettre en lumière les infrastructures d’un des plus grands fablabs au Canada. Et plus de 40 exposants y présenteront leurs créations. « C’est la journée où tous les curieux de la fabrication citoyenne se réunissent, explique Julien Lamarche, président de La Fabrique. C’était important pour nous de tenir un événement où tous ces passionnés vont pouvoir se rencontrer et échanger sur des sujets qui vont prendre de plus en plus de place dans notre économie »

La Fabrique est une coopérative de plus de 400 membres qui propose plusieurs services dont l’accès à 4 ateliers collectifs (ébénisterie, mécanique, électronique et art), des formations diversifiées et des espaces de créations individuels tout en louant également des espaces à des entrepreneurs. Située en plein coeur de Sherbrooke, La Fabrique a ouvert ses portes en octobre 2015 et finit sa première année d’opération. L’objectif à long terme de cette structure est de devenir un centre d’entraînement à la créativité pour les entreprises de la région et briser l’isolement chez les personnes âgées et les immigrants. « Nous souhaitons aider les citoyens à changer leurs habitudes: plutôt que d’être des simples consommateurs, nous voulons qu’ils deviennent des producteurs. » dit Julien Lamarche selon qui les principaux fablabs et communautés de « Makers » au Canada se trouvent à Victoria, Kingston et Toronto.

 

La Fabrique 2

La Fabrique propose des ateliers collectifs, en ébénisterie, mécanique, électronique et art.

 

Cet événement s’inscrit dans le cadre des «Makers», une communauté mondiale créée il y a plus de 10 ans par Make, un magazine de la culture « Do It Yourself » (DIY) qui met en lumière des projets impliquant des ordinateurs, de l’électronique, de la robotique, de la métallurgie ou encore le travail du bois. Cette communauté se réunit aujourd’hui dans plus de 150 villes autour du globe, de Bilbao à Istanbul, en passant par New York, Ottawa et Rome.

 

Lire aussi : Éco2fest, retour sur le premier festival de la conception collaborative

Alors que La Fabrique va fêter sa première année d’existence cet automne, la coopérative, souhaite dans un premier temps consolider son offre de services en apportant quelques ajustements à sa bibliothèque d’outils et à ses ateliers tout en créant davantage de partenariats avec des joueurs clés de la ville de Sherbrooke. « Nous allons également organiser un startup weekend version maker en mars prochain. Il s’agit d’un événement se concentrant sur la construction de prototypes physiques et tangibles qui permettra aux participants de développer et appliquer une idée pouvant être la base d’une future entreprise ayant un impact local ou global, le tout en 54 heures ».

Le Mini Maker Faire se tiendra à Sherbrooke le 17 septembre. Rappelons que La Fabrique était l’un des 10 projets sélectionnés lors du concours en innovation sociale Mouvement.

sur le même sujet

  • infolettre

    Envoyée tous les jeudis