Pour la seconde édition du programme A vos frigos, IGA et ses partenaires tiendront plus de 170 ateliers – y compris en entreprises – sur le gaspillage alimentaire.

Après une première édition avec près de 100 ateliers donnés à travers le Québec réunissant plus de 1200 participants, les ateliers À vos frigos reviennent du 29 septembre 2016 au 9 avril 2017. Organisés à la fois au Québec et au Nouveau-Brunswick par le Fonds Éco IGA, fruit d’une collaboration entre IGA et le Jour de la Terre, ces 172 ateliers ouverts au grand public souhaitent s’attaquer au défi du gaspillage alimentaire à la maison. « Réduction des coûts pour le ménage, activités sociales par le partage d’un bon plat en famille ou entre amis et bienfaits pour l’environnement, réduire le gaspillage alimentaire peut permettre aux citoyens d’en tirer de multiples bénéfices », explique Pierre Lussier, directeur général du Jour de la Terre et directeur du Fonds Éco IGA.

Stefano Faita

Stefano Faita, porte-parole du programme À vos frigos.

Animés par un expert en gaspillage alimentaire du Jour de la Terre et un chef de La Tablée des Chefs, également partenaire, ces ateliers proposent des solutions concrètes pour aider les consommateurs à mieux gérer leur frigo. « La lutte contre le gaspillage alimentaire est un défi environnemental important que chacun d’entre nous peut relever en maîtrisant tout simplement  la gestion de son frigo », dit le porte-parole du programme Stefano Faita, co-propriétaire des restaurants Impasto, Pizzeria Gema et Chez Tousignant.

Nouveauté cette année : une trentaine d’ateliers seront également offerts aux organisations. Ces ateliers-conférences d’une durée d’une heure permettront aux employés de bénéficier de conseils personnalisés pour lutter contre le gaspillage alimentaire à la maison.

Lire aussi : L’application anti-gaspillage Ubifood séduit Provigo

Selon une étude du Value Chain Management Centre parue en 2014, les Canadiens gaspilleraient l’équivalent de 14,6 milliards de dollars en nourriture par an. Un sondage réalisé par le Fonds Éco IGA et le Jour de la Terre en 2015 sur les habitudes et perceptions des Québécois en termes de gaspillage alimentaire révèle que 55 % des Québécois trouvent très important de réduire le gaspillage alimentaire. « Les résultats du sondage réalisé en marge du lancement l’an dernier nous ont permis de savoir comment on pouvait s’impliquer comme détaillant en alimentation et aider les citoyens à devenir de meilleurs gestionnaires, dit Marie-Noëlle Cano, directrice des affaires publiques et du développement durable de Sobeys Québec. Le sujet interpelle les Québécois, mais ils manquent d’outils pour agir. »

sur le même sujet

  • infolettre

    Envoyée tous les jeudis