La Première Nation de Montana, en Alberta, voit dans l’énergie renouvelable une occasion de revitaliser son économie.

Depuis le mois de mai dernier, cette communauté autochtone, située à 90 kilomètres au sud d’Edmonton, collabore avec le fournisseur d’énergie renouvelable Bullfrog Power et Green Arrow, une compagnie d’énergie solaire détenue par la Première Nation de Montana elle-même, afin de se doter de panneaux solaires. Les premières installations permettront d’alimenter le fonctionnement de la station d’épuration de la réserve.

L’objectif est de réduire à la fois le coût économique et le coût environnemental que génère la dépendance aux énergies fossiles. Les représentants de la Première Nation de Montana se sont aussi engagés à réduire leur consommation d’électricité en adoptant notamment l’éclairage LED, ce qui leur permettra par la même occasion de réduire la pollution lumineuse.

 

solar_panel2

Des membres de la Première Nation de Montana lors d’une séance de formation aux installations solaires.

 

Outre l’approvisionnement en énergie propre, l’initiative constitue également un véritable levier socio-économique pour cette communauté de 930 membres dont une partie importante est dépendante de l’assistance sociale. En effet, un programme d’étude a été mis en place afin de fournir aux membres de la réserve qui le souhaitent des formations complètes sur l’énergie solaire. Bullfrog Power, qui subventionne à plus de 50% ces installations, supervise ce programme d’étude, un mélange de théorie et d’enseignements pratiques sur l’usage et l’entretien des installations solaires. À l’issue de cette formation, les étudiants seront éligibles à l’obtention d’une certification du North American Board of Certified Energy Practitioners, organisme nord-américain qui accrédite les professionnels des secteurs des énergies renouvelables.

« Avec cette initiative, la communauté va pouvoir améliorer sa situation économique et réduire le chômage au sein de la réserve et par le même coup devenir un chef de file en énergie renouvelable parmi les Premières Nations de l’ouest du Canada », raconte Barry Wheaton, le président de Green Arrow.

sur le même sujet

  • infolettre

    Envoyée tous les jeudis