Une jeune designer suisse a développé sa première production de textiles teints 100% naturellement avec des restes d’avocats et de choux rouges.

Le projet Local Colours se base sur la récupération de restes naturels de l’industrie alimentaire. Cette initiative d’économie circulaire, lancée par la jeune designer Caroline Fourré, veut valoriser les tonnes de pelures de fruits et de légumes présentant de bonnes propriétés tinctoriales qui sont actuellement utilisées comme source de biogaz. Local Colours récupère des résidus provenant de fermes, d’usines de transformations et de restaurants régionaux.

 

_Local7

La teinture rose saumon est obtenue grâce à des peaux d’avocats, la bleu ciel est issue de peaux de chou rouge et la jaune doré provient de peaux d’échalotes.

 

Les colorants textiles chimiques s’avèrent extrêmement nocifs pour l’environnement et la santé. L’objectif du projet est donc de corriger cette lacune écologique au sein de la chaîne de production industrielle textile. Une démarche de recherche scientifique est déjà engagée auprès de la Haute école de sciences appliquées de Zurich (ZHAW), l’objectif de Caroline Fourré étant de promouvoir cette nouvelle possibilité de teintures à l’échelle industrielle.

 

_local8

L’un des carrés de soie disponibles en contrepartie d’un don sur la campagne de socio-financement de Local Colours. Ici le bleu réalisé à l’aide de restes de choux rouges.

 

Parallèlement, la jeune entrepreneure a récemment lancé une campagne de socio-financement à travers laquelle elle propose, en contrepartie d’un don, un carré de soie issu de ses premières production et disponible en trois couleurs : un jaune doré teint grâce à des peaux d’échalotes, un rose saumon à base de pelures d’avocats ou un bleu ciel issu de restes de choux rouges (voir la vidéo ci-dessous). Il s’agit d’une production 100% naturelle : aucun produit chimique n’est utilisé pour cette teinture, ni pour mordancer le tissu, ni pour fixer la couleur.

 

sur le même sujet

  • infolettre

    Envoyée tous les jeudis