Crudessence, qui vient de s’associer à Evoluco en vue de poursuivre son expansion, a ouvert il y a quelques jours son premier restaurant à Québec.

Avec une vision commune de croissance « authentique et organique« , Crudessence et Evoluco ont décidé de s’unir dans le but de faire évoluer le concept d’alimentation crue et vivante. L’objectif de cette alliance est de démocratiser une expérience culinaire nouvelle accessible non seulement dans les grands centres urbains mais aussi dans d’autres régions. « J’ai toujours voulu sensibiliser le plus de gens possible à la nourriture biologique, et parallèlement il y avait toujours une demande plus grande pour Crudessence à laquelle nous ne pouvions pas répondre, explique David Côté, fondateur de Crudessence. Evoluco va nous apporter un support financier ainsi que leur expertise en croissance et en gestion des opérations. »

 

cru

 

Evoluco se spécialise dans l’élaboration et le développement de concepts franchisés de restauration, comme M4 Burritos et No 900 Pizzéria Napolitaine. « Evoluco est né de notre désir d’offrir aux consommateurs des concepts novateurs alliant qualité, fraîcheur des aliments et prix abordables dans une ambiance des plus conviviales. Je suivais de près ce que David et son équipe accomplissaient avec Crudessence et j’admirais leur concept et leur passion », explique Dominic Bujold, président d’Evoluco.

 

crudessence3

Séance de formation à l’Académie Crudessence

 

Fort de sept restaurants, Crudessence a lancé son tout premier établissement à Québec la semaine dernière. « Dans les prochaines années, nous ouvrirons d’autres restaurants dans l’agglomération car la demande y est forte. » Ce resto-comptoir accompagné d’une académie culinaire a ouvert ses portes au cœur de la Basse-Ville de Québec, rue Saint-Joseph. Il offre aux clients de la capitale des menus exclusifs végétaliens, crus, sans gluten et à partir d’ingrédients 100 % biologiques. Cette arrivée à Québec est aussi annonciatrice d’une expansion à l’échelle provinciale. «  Nous cherchons à continuer notre développement: nous regardons les possibilités d’implanter des restaurants à Mont-Tremblant, Trois-Rivières et Sherbrooke. »

sur le même sujet

  • infolettre

    Envoyée tous les jeudis