Une des maisons les plus écologiques du monde sera inaugurée demain à Wakefield en Outaouais.

Qualifiée de maison « passive hyper-performante », le projet développé par Ecohabitation se distingue particulièrement pour ses très faibles besoins énergétiques. D’une superficie de 1552 pi2, soit 60% de la taille d’une maison canadienne moyenne, la maison Edelweiss ne consomme que le quart d’énergie nécessaire à une habitation traditionnelle. Elle possède une meilleure isolation et est chauffée grâce à l’énergie solaire.

En plus des avantages environnementaux, cette performance énergétique se traduit également par une plus petite facture. Selon les intiateurs du projet, il n’en coûterait que 2,30$ par jour à une famille pour la dépense énergétique de la maison et un aller-retour Wakefiel-Ottawa en voiture électrique.

La maison Edelweiss est la première construction certifiée Leed v4 au Canada et deuxième habitation Leed v4 Platine au monde. Une des exigences prises en compte dans la nouvelle version Leed concerne la localisation des constructions, c’est-à-dire près des centres urbains de manière à limiter l’étalement urbain. « Bien que son emplacement ne soit pas idéal [dans un village situé à 33km d’Ottawa], la performance énergétique de la maison permet de palier à son principal défaut en permettant de recharger une voiture électrique à même la borne installée à la maison, pour un prix dérisoire », fait valoir Emmanuel Cosgrove, directeur d’Écohabitation.

Des matériaux écologiques et locaux ont été privilégiés, par exemple l’utilisation de bois de drave de la rivière des Outaouais pour les plafonds et de bois certifié FSC dans la structure; de plus, le plancher est en ardoise du Québec et les portes ont été récupérées. Les équipements à faible débit et l’aménagement paysager induisent des économies d’eau équivalentes à 13 000 litres par mois.

« La maison Edelweiss est une réussite phénoménale – le premier projet canadien à satisfaire aux exigences rigoureuses de la dernière version de Leed à son niveau le plus élevé. Je félicite ses fondateurs qui ont su démontrer à l’industrie qu’il est possible de construire selon des normes de durabilité élevées ici, au Canada, et dès maintenant », a déclaré Thomas Mueller, président et chef de la direction du Conseil du bâtiment durable du Canada.

La maison modèle sera disponible aux visites et aux ateliers pédagogiques, ainsi qu’à la location à court terme pour le grand public et les professionnels.

sur le même sujet

  • infolettre

    Envoyée tous les jeudis