Montréal se classe dans le top trois des villes canadiennes les plus performantes en termes de bâtiment durable. Il s’agit d’une progression depuis 2005 où la ville se tenait au 5e rang, après Vancouver, Ottawa, Calgary et Toronto. C’est l’un des constats mis en lumière dans la publication « Les certifications en bâtiment durable au Canada, État des lieux Canada- Québec ».

La publication préparée par la firme Alto 2 souligne d’autres faits saillants, notamment qu’en 2014, le marché de la certification aurait atteint une certaine maturité: pour la première fois en 10 ans, le nombre de certifications a diminué pour passer de 1305 à 1111 certifications durant l’année. On y apprend également que Boma Best serait plus populaire au Canada que la certification Leed et que la Colombie-Britannique ressort comme étant la province leader en termes de construction durable.

En outre, le document fait état de l’arrivée de nouveaux joueurs dans le marché canadien des certifications depuis 2014, soit BREEAM (Building Research Establishment Environmental Assessment Method), HQE (Haute Qualité Environnementale), LBC (Living Building Challenge). Cette diversification des certifications pourrait s’avérer positive au Canada, permettant de faire évoluer les pratiques en construction durable.

« La Ville de Montréal a une politique de certification qui s’avère payante. Il est nécessaire de maintenir l’effort pour que la ville puisse se hisser au niveau des leaders du marché », peut-on lire dans la publication.

« Les exigences environnementales qui découlent de ces systèmes d’évaluation, permettent à l’industrie de prendre conscience de l’importance d’intégrer les aspects de durabilité dans la manière de concevoir et de réaliser le bâti. Aujourd’hui, il est primordial d’évaluer les différents impacts environnementaux possibles, afin de créer et d’assurer un milieu de vie plus saint, plus naturel et plus responsable », souligne Maude Pintal, Chargée de projet développement durable chez la firme d’architecture canadienne Aedifica.

Pour télécharger la publication, cliquer ici.

sur le même sujet

  • infolettre

    Envoyée tous les jeudis