Abitibi & co, fabricant de canots et kayaks québécois, a relancé une entreprise en faillite pour repartir sur des bases neuves, empreintes de valeurs environnementales et sociétales.

Grandement inspiré par des compagnies telles que Warby Parker, United by Blue, Patagonia et Toms, qui mettent leurs modèles d’affaires au profit de la communauté, Abitibi & co a entrepris dès ses débuts une réflexion quant à ses engagements sociétaux et environnementaux. « Nous nous inspirons des entreprises de notre génération qui réussissent tout en faisant le bien et qui restent en cohérence avec leurs valeurs. C’est pourquoi l’environnement et la nature se trouvent au coeur de notre mission d’affaires », mentionne Jean-Daniel Petit, cofondateur d’Abitibi & Co.

abitibico_6_vn_0

Bien qu’Abitibi & co n’ait été fondée qu’en 2014, l’entreprise localisée dans la région québécoise du même nom profite de plus de cinquante ans d’expertise. En effet, les fondateurs ont racheté le plus grand manufacturier de canots au Canada, Mid-Canada Fiberglass, alors qu’il était en faillite en 2013.

Après seulement quelques mois d’activités, Abitibi & co est en attente d’être certifié B-Corp, une certification pour les entreprises qui rencontrent des standards de responsabilité sociétale. « La certification B-Corp est un moyen de se doter d’un chien de garde de notre vision. Nous voulons conserver nos engagements sociétaux tout en étant rentable; ne pas avoir le choix de constamment nous améliorer », souligne Jean-Daniel Petit.

Dans le cadre du processus de certification, Abitibi & co a mis en place différents programmes ciblant l’environnement, la communauté et la qualité de vie des employés. Des améliorations ont ainsi été apportées aux installations de l’usine, ainsi qu’au mode d’approvisionnement. Le système de chauffage a été converti aux granules de bois, les meubles de l’usine sont construits avec le bois recyclé de palettes et l’ensemble des matières premières (fibres de verre, de carbone, bois, vinyle et plastique) proviennent du Canada. « Les matériaux locaux sont plus chers que ceux provenant des États-Unis ou d’Asie, mais même si notre marge de profit est moins grande, les pièces sont de meilleure qualité et nous nous les procurons plus rapidement. » Parmi les autres initiatives, Abitibi & co a mis en place la politique du « Quai ouvert », qui donne accès en tout temps aux employés, et à leurs familles et amis, à un quai et aux embarcations de l’entreprise.

La start-up s’est également engagée à mobiliser son réseau (employés, amis, partenaires et clients) pour récupérer les déchets qui polluent les rivières et la forêt, à raison d’une livre de déchets pour chaque produit vendu. Le programme, encore en phase de projet pilote, a permis de retirer de la nature plus de 300 livres de déchets depuis cet été. « Nous voulons initier un réel mouvement dans la communauté et impliquer des collaborateurs de partout à travers le Canada et les États-Unis. C’est une manière de redonner à la communauté et de ne pas laisser de trace dans la nature qui est aussi notre terrain de jeu. »

abitibico_4_vn_0

Récemment, Abitibi & co s’est impliqué dans le projet de documentaire d’un groupe de six explorateurs, Padle for the North, visant à faire découvrir le territoire naturel du Yukon et de l’Alaska et à sensibiliser la population aux problématiques environnementales du Grand Nord canadien. Les initiateurs provenant de divers endroits dans le monde, Abitibi & co se veut un lien pour promouvoir le documentaire au Canada.

Issu du monde de la création et du marketing, Jean-Daniel Petit ne cache pas l’importance de l’esthétisme et du design dans le développement d’Abitibi & co. « Le design sert autant le côté esthétique que fonctionnel. Nos bateaux doivent être à la fois pratiques, attirants et stimuler un sentiment de fierté. Inspirer les gens à changer leurs habitudes de consommation passe notamment par le visuel et l’image. C’est pour nous un moyen de passer notre message environnemental. »

Cet article est présenté par Gaz Métro.

sur le même sujet

  • infolettre

    Envoyée tous les jeudis