Invité-vedette de la prochaine conférence Momentum, Will Nicholas, responsable des communications chez Tesla Motors, nous présente la stratégie d’affaires de l’entreprise et son déploiement au Québec.

En quoi le Québec constitue un marché important pour le développement de Tesla?
Nous avons pour mission d’accélérer la transition mondiale vers une mobilité durable. Notre produit stimule une consommation responsable par la conduite de véhicules électriques. Si notre marché le plus important est présentement en Californie, nous nous déployons dans les régions où l’on perçoit dans la population une sensibilité et une ouverture aux problématiques environnementales comme les changements climatiques : c’est le cas au Québec. On sent que cette conscience est bien présente dans la province où il y a une volonté forte d’avoir un style de vie plus durable. Or l’avantage environnemental des voitures Tesla est généralement l’aspect qui attire les consommateurs.

Tesla a ouvert cet hiver une première boutique à Montréal. Quels sont les prochains développements pour le Québec?
Nous souhaitons faire de nos points de vente de véritables « hubs » éducatifs: chaque nouveau magasin est une occasion de sensibiliser la population aux avantages économiques et environnementaux de la voiture électrique, d’expliquer le fonctionnement, le chargement, etc. Le développement commercial de Tesla crée donc une conscience chez le consommateur des bénéfices de la voiture électrique. En ce sens, nous planifions organiser des événements locaux au Québec dès l’automne, pour exposer nos produits, expliquer les bénéfices de l’électrification des transports et permettre aux gens d’essayer les voitures Tesla. D’ici à 2016, nous prévoyons également ouvrir une boutique à Québec: avec l’implantation de ce deuxième magasin, nous anticipons une augmentation des ventes dans la province.

Parallèlement à la commercialisation, qu’en est-il de votre stratégie concernant les sites de recharge?
Nous sommes heureux d’avoir débuté cet hiver notre programme de recharge à destination au Québec avec le Groupe Germain (lire l’article). Depuis, plusieurs autres entreprises ont embarqué dans le programme, dont le Château Mont-Ste-Anne, le magasin Métro à Saint-Tite, l’Hôtel Sepia à Québec, le Brookstreet Hotel à Ottawa. Au Canada, ce sont ainsi 55 sites qui font maintenant partie du réseau de recharge de destination auxquels s’ajoutent 25 sites attendant de recevoir les installations.
Parallèlement, le développement de notre réseau de superchargeurs demeure au coeur de nos préoccupations. Nous évaluons présentement de nouveaux emplacements, qui s’ajouteront au superchargeur inauguré au printemps à Drumondville et qui permettront l’expansion du réseau au Québec et au Canada. Nous regardons entre autres des sites dans la région de Québec, ainsi qu’au Nouveau-Brunswick et en Nouvelle-Écosse, pour faciliter les déplacements entre les provinces. Tesla souhaite rendre les infrastructures de recharge aussi universelles et omniprésentes que le wifi!

Will Nicholas sera conférencier lors de Momentum, conférence sur l’innovation d’affaires et la responsabilité sociétale, organisée par Novae le 24 septembre à Montréal.

sur le même sujet

  • infolettre

    Envoyée tous les jeudis