Dans un récent rapport, le Réseau entreprises et développement durable met en lumière les 8 défis auxquels les PME québécoises sont confrontées en ce qui concerne leurs approches de responsabilité sociale.

Pour une troisième année, le REDD a ainsi consulté des chefs d’entreprises et représentants d’organisations afin d’identifier les principaux défis que doivent relever les PME québécoises. Parmi les organisations consultées figurent Enerkem, l’hôtel Château Laurier, Insertech, le WWF, Neuvaction, Robin des Bois, etc.

Huit questions, classées par ordre d’importance, ont ainsi été identifiées :

  1. Comment quantifier les retombées des actions en développement durable pour l’entreprise?
  2. Comment gérer plus efficacement les demandes liées à l’approvisionnement responsable provenant des marchés étrangers?
  3. Où trouver l’expertise nécessaire à l’amorce d’une démarche de développement durable?
  4. Comment orienter sa stratégie de communication afin de cibler les consommateurs susceptibles de s’intéresser aux produits et services responsables?
  5. Quelles actions sont-elles souhaitables face à la multiplication des certifications de développement durable?
  6. Comment influencer le consommateur lors du processus d’achat responsable?
  7. Comment prioriser les actions en développement durable des PME en croissance?
  8. Quelle est l’élasticité du prix pour un produit ou service certifié responsable?

« Le chemin parcouru par les PME en matière de développement durable est maintenant indéniable. Toutefois, représentant 98% des entreprises canadiennes, les PME seraient toujours responsables de 70-80% des impacts négatifs de l’industrie sur l’environnement, explique Marie-France Turcotte, directrice du REDD. […] Ce rapport présente de nouveaux défis à surmonter, en espérant que ce soit le point de départ d’initiatives innovantes permettant de trouver des pistes de solution à ces défis.« 

Pour télécharger le rapport, cliquer ici.

articles récents